Baščaršija

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baščaršija
Image illustrative de l'article Baščaršija
Vue de la Baščaršija
Situation
Coordonnées 43° 51′ 36″ N 18° 25′ 53″ E / 43.859894, 18.43146943° 51′ 36″ Nord 18° 25′ 53″ Est / 43.859894, 18.431469  
Pays Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
Ville Sarajevo
Morphologie
Type Ensemble architectural
Fonction(s) urbaine(s) Commerciale, religieuse, culturelle
Histoire
Création À partir du XVIe siècle
Monuments Mosquée de Gazi Husrev-bey, mosquée de Fehrad-bey, mosquée de Baščaršija, fontaine Sebilj, bezistan de Gazi Husrev-bey, tour de l'Horloge de Sarajevo etc.
Protection Monument national

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Baščaršija

Géolocalisation sur la carte : Bosnie-Herzégovine

(Voir situation sur carte : Bosnie-Herzégovine)
Baščaršija

Baščaršija est une čaršija, c'est-à-dire un quartier typiquement ottoman, situé en Bosnie-Herzégovine sur le territoire de la Ville de Sarajevo. Cet ensemble urbanistique, qui remonte au XVIe siècle, est inscrit sur la liste des monuments nationaux de Bosnie-Herzégovine[1].

Son étymologie vient du turc : Baş situant principal, et Çarşı signifiant marché, le nom Baščaršija désigne donc la principale place marchande de la ville. C'était le quartier où étaient situées les boutiques des commerçants d'étoffes, d'épices, des joailliers, qui a fait la richesse de la ville.

Il est situé au nord-est de Sarajevo et renferme parmi les plus anciens et les plus célèbres monuments de la ville comme la mosquée de Gazi Husrev-bey, la mosquée de Fehrad-bey, la mosquée de Baščaršija, la fontaine Sebilj, le marché aux étoffes de Gazi Husrev-bey (bezistan) ou la tour de l'Horloge (Sahat kula).

Localisation[modifier | modifier le code]

Le bazar de Kazandžiluk

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuté au XVe siècle mais construit pour l'essentiel au début du XVIe siècle par Gazi Husrev-bey, un notable ottoman bosnien, le quartier a été rénové pendant la période austro-hongroise. Il reste toujours aujourd'hui constitué de commerces en bois vendant des marchandises pour les touristes, ou de joailliers, de restaurants, d'où s'échappent de délicieuses odeurs de bureks ou de Ćevapi. C'est le centre touristique de Sarajevo. Son entrée la plus connue est la place de Sebilj, la place de la fontaine, où sont souvent situés des pigeons.

Description[modifier | modifier le code]

Un ancien han dans le quartier

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (bs) « Sarajevska čaršija », sur http://kons.gov.ba (consulté le 14 mars 2015)

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]