BQ (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

BQ
logo de BQ (entreprise)

Création 2010
Fondateurs Alberto Méndez
Rodrigo del Prado
David Béjar
Ravín Dhalani
Adán Muñoz
Iván Sánchez
Antonio Quirós
Forme juridique Société à responsabilité limité (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Human Right to technology
Siège social Las Rozas de Madrid (Communauté de Madrid)
Drapeau d'Espagne Espagne
Activité électronique, télécommunication
Produits Aquaris, Witbox, Prusa i3 Hephestos, Printbots
Société mère Mundo Reader S.L.
Site web http://www.bq.com/

Chiffre d'affaires 202,5 millions EUR (2014)

BQ est une marque productrice d'électronique grand public née en 2010 en Espagne. Elle appartient au Groupe Mundo Reader S.L.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les fondateurs se rencontrent en 2003 à l'Université polytechnique de Madrid. Ils fondent en 2006 Memorias USB, une entreprise fabricants principalement des clés USB.

En 2008, ils créent, avec Antonio Quirósu PDG de Luarna, le Groupe Mundo Reader S.L. Le Groupe commercialise différents produits sous la marque booq en commençant par des liseuses puis des tablettes. En outre, il fabrique les premières liseuses de Movistar et les liseuses et tablettes de Fnac Espagne.

BQ commercialise ses premiers produits en 2013. En 2014, BQ commence à s'internationaliser en ouvrant des bureaux en Allemagne et en France[1],[2]. Son chiffre d'affaires passe de 37,3 millions d’euros en 2012, à 115 millions d’euros en 2013, pour atteindre les 202,5 millions en 2014[3]. En 2014, en Espagne, BQ est la deuxième marque de smartphones libres, de tablettes Android et de liseuses la plus vendue et le premier fabricant d’imprimantes 3D.

Produits commercialisés[modifier | modifier le code]

En 2013, sont lancés les premiers smartphones de BQ, la gamme Aquaris. La gamme Aquaris E est composée de plusieurs modèles sous Android.

En 2015, la société lance le premier smartphone au monde avec le système d’exploitation Ubuntu Touch préinstallé : l’Aquaris E4.5 Ubuntu Edition[4].

BQ commercialise deux gammes de tablettes : Edison et Aquaris[5].

En 2013, la société se lance dans les imprimantes 3D en mettant sur le marché la Witbox à usage domestique[6]. Elle peut être utilisée avec un logiciel Open source. En 2015, BQ lance Ciclop[7], un kit de Scanner tridimensionnel à monter soi-même, et le premier Scanner tridimensionnel Open source et Open hardware. BQ a également développé Horus, un logiciel multiplateforme Open source (Linux, Windows, Mac).

Les robots de BQ combinent des pièces imprimées en 3D et des composants électroniques dont une carte contrôleur basée sur Arduino. Ils peuvent être contrôlés par Bluetooth[8]. En 2014, la société lance bitbloq, un logiciel de programmation destiné aux enfants.

Notes et références[modifier | modifier le code]