Autolux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autolux
Description de cette image, également commentée ci-après

Autolux en concert au Cargo, à Londres (2008).

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock alternatif, rock expérimental, musique électronique
Années actives Depuis 2001
Labels DMZ, Full Time Hobby, Red Ink, ATP Recordings, TBD Records, The Autolux Empire, 30th Century Records, Columbia Records
Site officiel autolux.net
Composition du groupe
Membres Carla Azar
Greg Edwards
Eugene Goreshter

Autolux est un groupe de rock alternatif américain, originaire de Los Angeles, en Californie. Leur musique se veut rock et mélancolique en intégrant des éléments bruitistes et électroniques. Le groupe est composé des membres Eugene Goreshter (chant et basse), Greg Edwards (chant et guitare) et Carla Azar (chant et batterie).

Les chansons phares du groupe sont Turnstile Blues, Audience No. 2, Spots, Here Comes Everybody ou encore Supertoys. Trent Reznor (Nine Inch Nails) et Maynard James Keenan[1](Tool) apprécient le groupe et leur ont adressé de nombreux éloges.

Biographie[modifier | modifier le code]

Autolux est formé en 2001 à Los Angeles, en Californie. Goreshter et Azar se rencontrent pendant l'écriture d'une chanson pour Accidental Death of an Anarchist de Dario Fo. Azar rencontre Edwards pendant sa tournée avec son groupe, Failure[2]. En août 2001, Autolux publie son premier album live, enregistré à deux shows au Fold de Silverlake Lounge. En mars 2001, le groupe publie un EP, Demonstration. Il comprend cinq morceaux[3].

T-Bone Burnett signe Autolux à DMZ, un petit label créé par Burnett et les frères Coen[2],[3]. En novembre 2002, Autolux entre en studio pour enregistrer un premier album, Future Perfect, et termine les premiers enregistrements en janvier 2003. Contrairement aux méthodes d'enregistrement employées pour Demonstration, Burnett souhaitait capturer un son live pour l'album[3]. La chanson Asleep at the Trigger est enregistrée au studio Space 23. À la fin 2003, l'album est mixé par Dave Sardy. L'album est publié le 21 septembre 2004, et généralement bien accueilli par la presse spécialisée[2]

En 2005, Autolux joue avec les groupes : The White Stripes, Shellac, Deerhoof, et en première partie de Nine Inch Nails lors d'une tournée comprenant également Queens of the Stone Age[4]. En avril 2005, Autolux joue au All Tomorrow's Parties de Londres, en Angleterre[3]. En mai, ils jouent au Coachella Valley Music and Arts Festival[5]. Autolux est ensuite invité par Trent Reznor à ouvrir pour Nine Inch Nails à leur tournée With Teeth entre septembre et octobre 2005[2]. Après leur tournée avec Nine Inch Nails, le gorupe finit l'année à ouvrir pour Queens of the Stone Age au Wiltern Theatre de Los Angeles[6].

En janvier 2006, Autolux joue à l'émission Jimmy Kimmel Live![7]. En février 2006, le groupe écrit un morceau, Tears for an Inhaler pour une exposition appelée Sonic Scenery au Natural History Museum of Los Angeles County[8]. En juin 2006, Autolux est approché par James Lavelle d'Unkle pour collaborer sur son prochain album, War Stories, publié en juillet 2007. Le 30 avril 2007, Unkle publie un vinyle remix en édition limitée intitulé Surrender Sounds Session Session #3 and #4, dont la face B est un remix de la chanson d'Autolux, Turnstile Blues, issue de Future Perfect[9],[10].

Turnstile Blues devient la chanson d'ouverture de The Air I Breathe. En août la même année, le groupe joue au Sunset Junction Street Fair de Silver Lake, Los Angeles, en Californie, et sont invités, en décembre par Portishead au All Tomorrow's Parties[11]. Autolux joue au festival Primavera Sound de Barcelone, en Espagne, en mai 2008[12] ; en juin, ils jouent avec PJ Harvey pour une tournée enRussie ; et jouent en septembre au festival ATP de Monticello, New York, avec My Bloody Valentine[13]. En septembre 2009, le groupe effectue sa première tournée américaine en tête d'affiche commençant par le festival New York ATP, avec Flaming Lips[14].

En mars 2010, ils participent également à la première partie du projet de Thom Yorke, Atoms for Peace[1]. Le 27 février 2011, le groupe joue encore à l'ATP, cette fois à Tokyo, au Japon, intitulée I'll Be Your Mirror[15].

Le 19 novembre 2015, Autolux partage le single Soft Scene et annonce un troisième album, pour le printemps 2016 au label 30th Century Records[16]. Le 19 janvier 2016, Autolux annonce au final la sortie le 1er avril de Pussy's Dead, produit par Boots[17],[18]. Le groupe joue la même année au Coachella Festival.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Future Perfect
  • 2010 : Transit Transit
  • 2016 : Pussy's Dead

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Opportunity Chronique album source (consulté le 12 juillet 2011).
  2. a, b, c et d (en) Jon Wiederhorn, « Trent Reznor Boosts Autolux From Clubs To Arenas », MTV.com, (consulté le 5 mai 2007).
  3. a, b, c et d (en) Biography of Autolux sur AllMusic.
  4. (en) Peter Wenker, « Autolux (interview) » [archive du ], (consulté le 5 mai 2007).
  5. (en) « All Things Coachella : The 2005 Guide » [archive du ] [PDF], thelisten.net (consulté le 12 mai 2007)
  6. (en) « The Wiltern » [archive du ], upcoming.yahoo.com (consulté le 6 mai 2007).
  7. (en) Dave Park, « Autolux on Jimmy Kimmel (Videos) » [archive du ], Prefixblog, (consulté le 31 mars 2007).
  8. (en) « Sonic Scenery: Music for Collections »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Sonicscenery.com, Natural History Museum of Los Angeles County (consulté le 31 mars 2007).
  9. (en) « Surrender Sounds Session No. 3 & No. 4 (Autolux/Black Mountain) », Unkle (consulté le 5 mai 2007).
  10. (en) « UNKLE Remix Autolux For New Single » [archive du ], AngryApe, (consulté le 12 mai 2007).
  11. (en) « Portishead ».
  12. (en) « ATP at Primavera Sound 2008 - All Tomorrow's Parties », sur Atpfestival.com (consulté le 3 avril 2016).
  13. (en) « ATP New York curated by My Bloody Valentine & ATP - All Tomorrow's Parties », sur Atpfestival.com (consulté le 3 avril 2016).
  14. (en) « ATP New York 2009 curated by The Flaming Lips & ATP - All Tomorrow's Parties », sur Atpfestival.com (consulté le 3 avril 2016).
  15. (en) « Event Info (English) - I'll Be Your Mirror Tokyo curated by ATP (SOLD OUT) - All Tomorrow's Parties », sur Atpfestival.com, (consulté le 3 avril 2016)
  16. (en) « Autolux – "Soft Scene" (Prod. Boots) », Stereogum, (consulté le 3 avril 2016).
  17. (en) http://noisey.vice.com/blog/autolux-interview-2015-pussys-dead
  18. (en) Evan Minsker and Jazz Monroe, « Autolux Announce New Album Pussy's Dead, Tour | News », Pitchfork, (consulté le 3 avril 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]