Autocar sur rails

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un autocar sur rails De Dion-Bouton type JM aux Tramways de la Sarthe 1926.
Le Schienen-Straßen-Bus, construit en 15 exemplaires de série pour la DB en 1952/53, pouvait rouler sur rails et sur la route.
Un autocar sur rails improvisé en Bolivie

Un autocar sur rails est un autocar adapté à la voie ferrée, sorte d'autorail léger, avec essieux ou boggie, dérivé d'un chassis d'autocar.

Le terme français d'« autocar sur rails » a un sens plus restreint que ses équivalents dans d'autres langues, l'ensemble des autres véhicules ferroviaires automoteurs étant appelés « autorail ».

Les autocars sur rails en France[modifier | modifier le code]

Un des premiers constructeurs d'autocars sur rails en France est la firme De Dion–Bouton.

Après la Première Guerre mondiale, les Ateliers Verney du Mans adaptent à la voie ferrée des autocars Verney LP, dont certains, équipés de gazogènes, circuleront pendant la guerre[1].

Après la Seconde Guerre mondiale, les très importants dégâts qu'elle a causés nécessitent pour la SNCF de mettre en service rapidement des autorails légers, en adaptant au réseau ferroviaire un modèle d’autocar routier. L'autocar Floirat type GA1B6 à moteur diesel de 105 chevaux apparaît alors comme un choix convenant parfaitement à cette adaptation.

Cela entraine la mise à l'essai de deux prototypes XFL 8001 et 2 en novembre 1946, entre Senlis et Crépy en Valois. Les résultats étant satisfaisants, la SNCF passe commande de 8 exemplaires qui seront livrés en 1948 et 1949, et mis en service sur la région Sud-Ouest sous les immatriculations X5701 à 5708[2].

Autocars sur rails dans d'autres pays[modifier | modifier le code]

Dans certaines régions lointaines, on a construit des autocars sur rails improvisés, utilisant des autobus fabriqués pour le trafic routier adaptés au circulation ferroviaires.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Autocars sur rails Verney
  2. Adaptation d'un autocar routier Floirat au système ferroviaire

Liens externes[modifier | modifier le code]