Auguste Trillat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Auguste Trillat, né le [1] au Pont-de-Beauvoisin (Isère) et mort le 2 avril 1944 à Douar Ech Chott[2],[3] en Tunisie, est un chimiste et biologiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

En Avril 1896, Auguste Trillat publie un ouvrage de synthèse sur le formaldéhyde : La "Formaldéhyde et ses applications pour la désinfection des locaux contaminés"[4]. Il devient en 1905 chef du service de recherches appliquées à l'hygiène de l'Institut Pasteur[5]. Il découvre le formol par accident, [6],[7]. Après la première guerre mondiale, avec d'autres chimistes tels que Charles Moureu, Marcel Delépine, André Job, il joue un rôle fondamental dans la création d'un programme français d'armement biologique et chimique. Ce programme vise à la fois à l'étude de la mise au point de tels armement que des moyens de s'en prévenir. Plusieurs institutions participèrent à ce programme (l'Institut Pasteur, le Collège de France, le Muséum national d'histoire naturelle, etc.)[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Auguste Trillat et Paul Schützenberger, Les produits chimiques employés en médecine: série grasse et série aromatique : chimie analytique et industrielle, Villeneuve d'Ascq, France, Université Lille 1,

Auguste Trillat, L'Industrie chimique en Allemagne: organisation économique, scientifique, et commerciale, Villeneuve d'Ascq, France, Université Lille 1,

Auguste Trillat, Notice complémentaire concernant les titres de M. Trillat: sciences appliquées à l'industrie, Laval, France, impr. de Barnéoud,

Auguste Trillat, Notice sur les titres de Monsieur Trillat, à l'appui de sa candidature à la Section des Membres libres de l'Académie de Médecine (Fauteuil de Monsieur Mesureur). - Edition électronique: numérisation 2013, Paris, France, BIU Santé,

Auguste Trillat, Notice sur les titres et travaux, France,

Auguste Trillat, Notice sur les titres et travaux scientifiques, France,


Auguste Trillat, Notice sur les titres et travaux scientifiques de M. A. Trillat: candidat au Conseil d'hygiène publique et de salubrité du Département de la Seine : siège de M. Engel. - Edition électronique : numérisation 2013, Paris, France, BIU Santé,

Auguste Trillat, Notice sur les travaux, France,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Auguste Trillat : Family tree by Pierre de LAUBIER - Geneanet » (consulté le 24 juin 2018)
  2. https://touteslesvilles.biz/index.php?qcountry_code=TN&qregion_code=36&qcity=Douar%20ech%20Chott
  3. https://www.yr.no/place/Tunisia/Tunis/Douar_ech_Chott/
  4. Auguste (1861-1944) Auteur du texte Trillat, La formaldéhyde et ses applications pour la désinfection des locaux contaminés : propriétés physiologiques, analyse des principaux travaux, expériences diverses / par A. Trillat,..., (lire en ligne)
  5. a et b Etienne Aucouturier, « Des chercheurs pris dans la guerre biologique », Pour la Science, no 492,‎ , p. 74-79
  6. Etienne Aucouturier, « Auguste Trillat : Épidémiologie et immunologie de guerre, Warfare Epidemiology and Immunology », Revue d'histoire des sciences, vol. Tome 67, no 1,‎ , p. 115–150 (ISSN 0151-4105, DOI 10.3917/rhs.671.0115, lire en ligne)
  7. Etienne Aucouturier (2015-11). « Auguste Trillat and the foundations of the French biological and chemical weapons program » History of Science Society Annual Meeting. Consulté le 2018-06-24.