Iwrestledabearonce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Iwrestledabearonce
Description de cette image, également commentée ci-après

Iwrestledabearonce sur scène à Las Vegas, en 2011.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Metal avant-gardiste, metalcore, mathcore
Années actives Depuis 2007
Labels Tragic Hero Records, Century Media, Artery Recordings
Site officiel iwrestledabearonce.com
Composition du groupe
Membres Courtney LaPlante
Steven Bradley
Mike « Rickshaw » Martin
Mikey Montgomery
Mike Stringer
Anciens membres Brian Dozier
Ryan Pearson
Melissa Cameron
Dave Branch
Daniel Andrews
Krysta Cameron
John Ganey

Iwrestledabearonce est un groupe de metalcore américain, originaire de Shreveport, en Louisiane, et actuellement basé à Birmingham, en Alabama. Ils dénombrent un EP et deux albums studio, et plusieurs tournées avec des groupes comme notamment August Burns Red, The Dillinger Escape Plan, Dance Gavin Dance, The Human Abstract, Blessthefall, Fact, Greeley Estates, Sea of Treachery, Enter Shikari, Winds of Plague, All Shall Perish, Vanna, et Horse the Band. Leur musique, assez inclassable, se situe entre le deathcore, le grindcore et le death metal technique. En l'espace d'un EP, ils connaissent un succès grandissant, notamment grâce à leur aisance technique dans les solos ou encore grâce à leur paroles (Tastes Like Kevin Bacon). Point caractéristique du groupe, la présence d'une chanteuse, rare[réf. nécessaire] dans ce style musical.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation, EP et It's All Happening (2008–2010)[modifier | modifier le code]

Iwrestledabearonce est formé en 2007 à Shreveport, en Louisiane. Le nom du groupe s'inspire d'un commentaire fait par Gary Busey sur Comedy Central[1]. Leur EP homonyme Iwrestledabearonce EP est publié en 2007 et plus tard réédité au label Tragic Hero Records. L'album gagne en popularité grâce à l'expérimentation musicale marquée du groupe. Le groupe attire également l'attention du batteur Ryan Pearson. Manquant de batteur, le groupe se servait d'une boite à rythmes pour les morceaux de batterie dans leur EP[2]. Iwrestledabearonce signe chez Century Media en 2008 après quelques tournées promotionnelle pour leur EP. Ils se lancent ensuite dans l'enregistrement de leur album suivant It's All Happening publié le 2 juin 2009 aux États-Unis, et le 31 août la même année en Europe. De juin à septembre 2008, leur single Tastes Like Kevin Bacon est diffusé sur la chaîne de radio Sirius Hard Attack, étant la quatrième des douze chansons les plus demandées[3].

It's All Happening atteint la première place du classement Billboard Top Heatseekers, et la 122e du Billboard 200 en 2009[4]. Iwrestledabearonce se lance ensuite dans une tournée hors des frontières américaines en octobre 2009 pour It's All Happening. La tournée 2009 Imperial Never Say Die est sponsorisée par Imperial Clothing et Jägermeister au Royaume-Uni, et en Europe avec Architects, Despised Icon, As Blood Runs Black, Horse the Band (en), Oceano et The Ghost Inside. En décembre 2009, ils sont les têtes d'affiche de la tournée américano-canadienne The Tour That Stole Christmas avec Miss May I, Inhale Exhale (en) et Of Machines (en)[5]. Iwrestledabearonce est sélectionné pour le Van's Warped Tour de 2010, entre le 20 juillet et le 15 août 2010[6]. En été 2009, le groupe décide de se délocaliser à Birmingham (Alabama)[7].

En 2010, le groupe réédite It's All Happening en une édition spéciale trois disques composée d'un CD classique, un CD remix, et d'un DVD[8]. Plus tard, le groupe publie un EP de cinq morceaux intitulé It's All Dubstep[9].

Divers albums et Artery Recordings (depuis 2011)[modifier | modifier le code]

Après l'enregistrement de leur nouvel album, dont le titre sera révélé comme étant Ruining It for Everybody, le guitariste Steven Bradley explique que l'album s'orientera black metal, et que le groupe fera usage de corpse paint[10]. L'annonce de leur nouvelle orientation black metal n'est en fait qu'un vaste plaisanterie orchestrée par le groupe et le site heavy metal MetalSucks. Une chanson est extraite de l'album Ruining It for Everybody sur le site dont l'équipe confirme qu'« il n'y a jamais eu de black metal »[11]. Au Warped Tour de 2012, il est annoncé que Krysta Cameron est enceinte et ne pourra pas achever le reste de la tournée avec le groupe. Elle est remplacée par Courtney LaPlante[12].

Le 24 janvier 2013, le groupe se lance dans l'écriture de chansons pour leur troisième album[13]. Le 25 mai 2013, ils annoncent sur Facebook la fin des enregistrements, un titre (Late For Nothing), et une date de sortie prévue pour le 6 août 2013. Le 11 juin 2013, ils publient un premier single extrait de l'album, intitulé Thunder Chunky. Le 25 juin 2013, Century Media annonce la publication de Firebees sous format single, et une précommande de l'album sur iTunes[14].

Le groupe annonce un nouvel album intitulé Hail Mary prévu pour le 16 juin 2015 au label Artery Recordings.

Style musical[modifier | modifier le code]

Bien que considéré comme un groupe de metalcore[15],[16],[17], de metal expérimental[3],[15],[18],[19] et de grindcore[18],[20],[21], la musique du groupe est généralement diverse, car fréquemment inspiré par de nombreux genres musicaux comme le jazz[20],[22], le metal progressif[21],[22], l'électro[19], la synthpop[20] et le hillbilly[19]. Le groupe est aussi considéré comme mathcore[23],[24],[25]. Le groupe tente d'échapper à une catégorie musicale particulière en mélangeant un maximum de genre musicaux[26].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Brian Dozier - basse (2007–2008)[28]
  • Ryan Pearson - batterie (2007–2008)[28]
  • Daniel Andrews - clavier, échantillonnage, programmation (2007–2009)[28]
  • Krysta Cameron - chant (2007–2012)
  • Melissa Cameron - guitare rythmique (2008–2009)[28]
  • Dave Branch - basse (2008–2009)[28]
  • John Ganey - guitare rythmique, programmation (2007–2008, 2009–2013)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Année Titre Label Meilleure position
US
[29]
US Hard Rock
[30]
US Indie
[31]
US Rock
[32]
US Heat.
[33]
2009 It's All Happening Century Media 122 16 47 1
2011 Ruining It for Everybody[34] 80 8 13 16
2013 Late for Nothing 93 9 18 25
2015 Hail Mary Artery Recordings 186 5 11 20

EPs[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Iwrestledabearonce EP

Remixes[modifier | modifier le code]

  • 2010 : It's All Remixed
  • 2010 : It's All Dubstep

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Année Titre Album Vidéo
2007 Ulrich Firelord: Breaker of Mountains Iwrestledabearonce EP [vidéo] Visioner la Vidéo sur YouTube
2008 Tastes Like Kevin Bacon It's All Happening [vidéo] Visionner la Vidéo sur YouTube
2009 You Ain't No Family [vidéo] Visionner la Vidéo sur YouTube
2010 See You in Shell [vidéo] Visionner la Vidéo sur YouTube
Danger in the Manger [vidéo] Visionner la Vidéo sur YouTube
The Cat's Pajamas [vidéo] Visionner la Vidéo sur YouTube
2011 You Know That Ain't Them Dogs' Real Voices Running It for Everybody [vidéo] Visionner la Vidéo sur YouTube
2012 I'm Gonna Shoot [vidéo] Visionner la Vidéo sur YouTube

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Iwrestledabearonce pour la sortie de leur premier EP 9 (iwrestledabearonce interview), thrashocore.com. 20 juin 2008, consulté le 15 septembre 2013.
  2. « Iwresltedabearonce - It's All Happening [Album] | Altsounds.com Reviews », Altsounds (consulté le 3 janvier 2012).
  3. a et b (en) « Rocktron Artist - I wrestled a bear once », Rocktron (consulté le 5 janvier 2012).
  4. (en) Iwrestledabearonce charts, AllMusic, consulté le 25 avril 2013.
  5. (en) Iwrestledabearonce Announce The Tour That Stole Christmas Headlining Run, thegauntlet.com. 20 octobre 2009, consulté le 27 octobre 2009.
  6. (en) Iwrestledabearonce profile, vanswarpedtour.com, consulté le 27 octobre 2009.
  7. (en) Taylor, J. R. (16 septembre 2010) Iwrestledabearonce, Black & White, consulté le 8 octobre 2012.
  8. (en) Iwrestledabearonce: Three-Disc Deluxe 'It's All Happening' CD Reissue Out Now, Blabbermouth. 30 juin 2010, consulté le 12 janvier 2013.
  9. Iwrestledabearonce: It's All Dubstep EP Available For Free Download, Blabbermouth. 9 novembre 2010, consulté le 19 novembre 2010.
  10. (en) « IWRESTLEDABEARONCE go black metal », The Phoenix, The Boston Phoenix (consulté le 17 mai 2011).
  11. Axl Rosenberg, « Exclusive Track Premiere: Iwrestledabearonce Are Ruining It For Everybody, Show Us Their "Karate Nipples" », MetalSucks (consulté le 17 novembre 2012).
  12. (en) http://www.altpress.com/features/entry/i_want_people_to_hear_my_take_on_the_band_courtney_laplante_on_iwrestledabe
  13. « Iwrestledabearonce Writing New Album | Theprp.com – Metal, Hardcore And Rock News, Reviews And More », Theprp.com,‎ (consulté le 6 août 2013).
  14. « IWRESTLEDABEARONCE: ANNOUNCE NEW SINGLE & ALBUM PRE-ORDER; CENTURY MEDIA RECORDS », centurymedia.com,‎ (consulté le 8 août 2013).
  15. a et b (en) Jason Gardner, « IWRESTLEDABEARONCE - Ruining It For Everybody », Review Rinse Repeat,‎ (consulté le 24 septembre 2011).
  16. (en) James, « REVIEW: IWRESTLEDABEARONCE – Ruining It For Everybody », Under The Gun Review,‎ (consulté le 24 août 2011).
  17. (en) Kory Grow, « Exclusive Premiere: Iwrestledabearonce Debut "Deodorant Can’t Fix Ugly" », Revolver Magazine,‎ (consulté le 24 septembre 2011).
  18. a et b (en) Palmer Sturman, « Review: Iwrestledabearonce – Ruining It For Everybody », Music Review,‎ (consulté le 24 septembre 2011), p. I would be foolish to overlook Krysta Cameron’s incredibly polished vocals. Her scream is as crisp as ever and it’s clear that this past year of constant touring and writing has helped her find her niche. She defines this album. Her singing is beautiful and serine.
  19. a, b et c (en) Larry West, « Iwrestledabearonce Live », Blow the Scene,‎ (consulté le 24 septembre 2011).
  20. a, b et c (en) Planet Loud, « Iwrestledabearonce – Ruining It For Everybody – Album Review »,‎ (consulté le 24 septembre 2011).
  21. a et b (en) Sean Reid, « Album Review: Iwrestledabearonce - It's All Happening », Alter The Press!,‎ (consulté le 24 septembre 2011)
  22. a et b (en) Pete Withers, « Iwrestledabearonce - Ruining It For Everybody », Rock Sound,‎ 1er août 2011 (consulté le 24 septembre 2011), technical mish-mash of progressive metal, full-throated hardcore, operatic female vocals and lounge jazz
  23. (en) « IWrestledABearOnce- It's All Happening », Chris Dahlberg,‎ .
  24. « Iwrestledabearonce News: Iwrestledabearonce - It's All Happening », Metal Rage,‎ .
  25. (en) « IWrestledABearOnce - It's All Happening », Funeral Rain (consulté le 7 octobre 2010).
  26. (en) Rick Florino, « Century Media Records - Iwrestledabearonce », Century Media Records,‎ (consulté le 24 septembre 2011), p. It's heavier, catchier, and better organized than anything we've done so far. We took a really spastic blend of genres and made it more cohesive..
  27. a, b et c (en) iwrestledabearonce replaces three members, thegauntlet.com. 3 octobre 2008, consulté le 2 septembre 2009.
  28. a, b, c, d et e (en) iwrestledabearonce Announcees Lineup Changes, metalunderground.com. 2 octobre 2008, consulté le 2 septembre 2009.
  29. (en) « Iwrestledabearonce - Chart history », Billboard, Prometheus Global Media (consulté le 22 juin 2015).
  30. (en) « Iwrestledabearonce - Chart history », Billboard, Prometheus Global Media (consulté le 22 juin 2015).
  31. (en) « Iwrestledabearonce - Chart history », Billboard, Prometheus Global Media (consulté le 22 juin 2015).
  32. (en) « Iwrestledabearonce - Chart history », Billboard, Prometheus Global Media (consulté le 22 juin 2015).
  33. (en) « Iwrestledabearonce - Chart history », Billboard, Prometheus Global Media (consulté le 22 juin 2015).
  34. (en) « Ruining It for Everybody - Iwrestledabearonce|Awards », AllMusic (consulté le 23 juin 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]