Attique (architecture)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
L'arc de Septime Sévère à Rome, avec un attique.

L'attique (nom masculin), en architecture, est la partie supérieure qui vient couronner une construction. Il est placé au-dessus d'un entablement, ou d'une corniche.

Description[modifier | modifier le code]

Architecture antique[modifier | modifier le code]

L'attique d'un arc de triomphe est le massif qui se trouve au-dessus des baies et de l'entablement qui les surmonte. Il peut parfois être dédoublé, comme à l'arc d'Orange. Il porte souvent sur les façades une inscription monumentale de dédicace. Souvent, il accueille aussi une ou des statues, par exemple un quadrige.

Architecture classique et néo-classique[modifier | modifier le code]

Dans l'architecture classique et néo-classique, l'attique est l'étage carré, ou le petit muret, situé au-dessus de la corniche. Ce niveau est parfois disposé en retrait du reste de la façade permettant ainsi, côté rue, l'aménagement d'un balcon filant.

Architecture moderne[modifier | modifier le code]

Dans l'architecture moderne, l'attique est le muret plein ou à claire-voie établi au faîte des façades, à la périphérie d'une toiture-terrasse ou d'une toiture à faible pente. Il sert aussi à masquer la naissance du toit. On y engrave les relevés d'étanchéité de la terrasse[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Lucarne couronnée par un fronton orné d'un médaillon.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Synonyme d'acrotère », www.dicobatonline.fr (consulté le 14 mai 2019).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Ginouvès, Dictionnaire méthodique de l'architecture grecque et romaine, t. III : Espace architecturaux, bâtiments et ensembles, coll. « École française de Rome 84, EFR - EFA », (ISBN 2-7283-0529-3).
  • Jean-Marie Pérouse de Montclos, Architecture, description et vocabulaire méthodiques, Paris, éditions du Patrimoine, Centre des monuments nationaux, 2011.

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]