Attaque (musique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Attaque.

En musique, l’attaque définit la manière de jouer un son. En acoustique, c'est le début d'une note, moment qui précède la résonance[1]. En synthèse sonore, c'est la durée nécessaire pour atteindre le niveau maximal, après le début de la note.

Description[modifier | modifier le code]

Pour les instruments à impulsion unique, comme le piano, les instruments à corde pincées et les percussions, les indications de nuance et d'Accent (solfège) déterminent l'attaque. Pour les instruments à vibration entretenue, comme la voix, les violons, les instruments à vent, l'attaque peut être vigoureuse, franche, progressive, etc.

Dans le traitement du son par des processeurs de dynamique (compresseurs, limiteurs, expanseurs), l'attaque est le paramètre qui fixe le délai ou la constante de temps du déclenchement de l'action au passage du seuil d'intervention.

Concernant le rap, dans le flow (le texte rappé), les attaques sont les rimes et les phrases fortes "punchlines" qu'on enregistre doublement sur deux pistes différentes Automatic Double Tracking afin de dégager et faire entendre plus fortement la rime, ce qu'on appelle, donc, attaque[réf. souhaitée].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claude Abromont et Eugène de Montalembert, Guide de la théorie de la musique, Librairie Arthème Fayard et Éditions Henry Lemoine, coll. « Les indispensables de la musique », , 608 p. [détail des éditions] (ISBN 978-2-213-60977-5)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]