Asma El Hamzaoui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Asma El Hamzaoui
Asma Hamzaoui - Stockholm.jpg
Biographie
Naissance
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument

Asmâa Hamzaoui est une chanteuse et musicienne marocaine, née à Casablanca en 1998, et jouant du guembri.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa famille est d’origine gnaoua. Son père est un musicien, Rachid Hamzaoui, maâlem (maître) d’un des instruments chers aux gnaouas, le guembri , Elle accompagne très jeune ce père, et commence à jouer de cet instrument à 6 ans[1]. Une transmission de père en fille s’opère, là où l’usage est un héritage de père en fils. Le rôle habituellement concédé aux femmes est d’organiser le rituel, pas de jouer en public de l’instrument, prérogative masculine[2],[3].

Dans les années 2010, elle commence à se faire connaître par de premières vidéos[4]. Elle constitue un groupe baptisé Bnat Timbouktou (les filles de Tombouctou) pour l’accompagner[1]. En 2016, elle croise une première fois sur scène Fatoumata Diawara. En 2017, elle est invitée au festival d’Essaouira[1],[5]. Elle l’est à nouveau en 2018, se produisant avec son groupe, puis avec la Malienne Fatoumata Diawara[1],[6],[7],[8],[9],[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Jules Cretois, « Maroc – Gnaoua : Asmâa Hamzaoui… tel père, telle fille », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne)
  2. Abdelhafid Chlyeh, Les Gnaouas du Maroc. Itinéraires initiatiques transe et possession, La Pensée Sauvage,
  3. Francis Dordor, « Au festival gnaoua d’Essaouira, les femmes s’en mêlent », Les Inrocks,‎ (lire en ligne)
  4. « Moussaoui, nouveau vidéo clip de Asmâa Hamzaoui tourné à Essaouira », Gnaoua Culture,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « Asmâa Hamzaoui and Bnat Timbouktu Make Gnawa Festival Debut », Morocco World News,‎ (lire en ligne)
  6. « Asma El Hamzaoui, la musique gnaoua au féminin », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  7. « Festival Gnaoua 2018 : Tagnaouite au féminin avec Asmaa Hamzaoui », Yabilati,‎
  8. « Fatoumata Diawara et Asma Hamzaoui, deux étoiles au festival Gnaoua », Lesinfos.ma,‎ (lire en ligne)
  9. « Festival Gnaoua 2018 : Asmâa Al Hamzaoui, Fatoumata Diawara, Shabaka Hutching... Et bien d'autres artistes », Telquel,‎ (lire en ligne)
  10. Nadia Ouiddar, « Asmaa Hamzaoui se confie au micro du Matin », Le Matin,‎ (lire en ligne)