Asharq al-Awsat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Asharq al-Awsat
Pays Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
Langue Arabe
Périodicité Quotidien
Genre Généraliste
Diffusion 200 000 exemplaires ex.
Date de fondation 1978
Ville d’édition Londres

Propriétaire Saudi Research and Marketing Group
Rédacteur en chef Ghassan Charbel
ISSN 0265-5772
Site web aawsat.com

Asharq al-Awsat (en arabe : الشرق الاوسط Le moyen-orient) est un important quotidien panarabe créé en 1978 à Londres. Avec un tirage de l'ordre de 200 000 exemplaires[1], il est imprimé simultanément dans 14 villes sur 4 continents[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le quotidien est fondé à Londres en 1978. Il s’agit alors de l’un des premiers quotidiens de la presse arabe fonctionnant sur un modèle offshore. Il est détenu par une entité privée, Saudi Research and Marketing Group, et dirigé par le prince saoudien Faisal bin Salman. Approuvé par la famille royale et le gouvernement saoudien à sa création, le journal est connu pour sa bienveillance envers le gouvernement saoudien, bien qu’il garde une ligne et une tonalité modérée.

À ses débuts, la direction de l’édition est assurée par Jihad al-Khazen, un habitué de la presse anglophone à Beyrouth et précédemment éditeur du Beirut Daily Star, et également à l’origine du lancement à la même période d'Arab News. De par son implantation à Londres, le quotidien a dès son lancement accès à des sources d’information occidentales et n’est pas soumis aux restrictions gouvernementales saoudiennes[3].

Depuis 1990, Asharq al-Awsat connaît un succès croissant, étant distribué à la fois au Moyen-Orient (Machrek) et au Maghreb, en particulier au Maroc. Présenté comme « le journal international des Arabes », il couvre à la fois l'actualité arabe et internationale.

Asharq al-Awsat fut le premier quotidien arabe à utiliser la transmission satellitaire pour l'impression simultanée dans plusieurs villes dans le monde. En 1998, il est édité à Londres et imprimé à Djeddah, Riyad, Dhahran, Casablanca, Koweit, Caire, Beyrouth, Marseille, Francfort, Londres et New-York. Il s’agit alors du seul quotidien international distribué en Arabie saoudite[3].

Le journal possède notamment l'exclusivité pour le monde arabe des articles issus du Washington Post, Los Angeles Times, New York Times et Global Viewpoint.

Asharq al-Awsat est présent sur le web depuis , en arabe, en turc et en anglais. En version papier, il se distingue graphiquement par ses Unes imprimées sur fonds vert.

Direction de la publication[modifier | modifier le code]

  • Jihad Khazen[3]
  • Erfan Nizameddine
  • 1987-1995 : Othman Al Omeir[4]
  • x - 2004 : Abdulrahman Al-Rashed
  • 2004 - 2013 : Tariq Alhomayed
  • 2013 - 2014 : Adel Al Toraifi[5]
  • 2014 - 2016 : Salman Al-Dosary
  • Depuis novembre 2016 : Ghassan Charbel[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nettime mailing list archives accédé le 14 décembre 2006
  2. (en) aawsat.net – About us accédé le 14 déc. 2006
  3. a, b et c (en) Jon Alterman, New media, new politics ?, The Washington Institute for Near East Policy, (ISBN 0-944029-28-0)
  4. (en) Ben Flanagan, « Othman Al-Omeir: A legend in Arab international journalism », Arab News,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « Arabian Business Power 500 2013 - Adel Al Toraifi », Arabian Business,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « Ghassan Charbel appointed editor-in-chief of Asharq Al-Awsat », Arab News,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]