Arvika

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arvika
Arvika vapen.svg
Arvika central village.jpg
Nom officiel
(sv) ArvikaVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Comté
Comté
Comté
Province historique
Commune suédoise
Capitale de
Superficie
11,69 km2 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
58 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
14 095 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
1 205,7 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Histoire
Fondation
Identifiants
Code postal
671 xxVoir et modifier les données sur Wikidata
Indicatif téléphonique
570Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
(sv + en + de) www.arvika.seVoir et modifier les données sur Wikidata

Arvika est une ville à l'ouest du Värmland.

C'est le chef-lieu de la municipalité d'Arvika, dans le comté de Värmland .

Arvika est situé au bord du lac Glafsfjorden, qui lui-même est relié au lac de Vänern (plus grand lac de Suède).

La ville est traversé par l'autoroute 61 et la ligne de chemin de fer "Värmlandsbanan" en provenance de Laxå jusqu'à la frontière suédo-norvégienne se situant à 43 km de la ville.

La gare d'Arvika a été inaugurée en 1871 et est construite en brique rouge.


La ville de Arvika se situe à 170 km d'Oslo et à 380 km de Stockholm.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le centre-ville d'Arvika est situé au nord de la baie de Kyrkviken, partie supérieure du lac Glafsfjorden. La liaison entre la baie et le lac est faite par un étroit canal au sud de la baie entre les deux péninsules.

Sur la partie orientale de la péninsule se trouve la ville d' Ingesund avec une école de musique et un lycée. Avec de nombreux lacs et rivières, la région compte parmi les endroits les plus riche en eau du pays .

Histoire[modifier | modifier le code]

Là-bas, se trouve les cistes [1] les plus au nord de la Suède.

  • Le long du rivage de nombreux lieux de sépulture sont visibles, indiquant ainsi, l'hypothèse d'une population relativement dense au cours de l'âge de bronze.
  • Au Moyen Âge, Arvika était un des lieux de passage du pèlerinage menant les reliques d'Olaf II de Norvège jusqu'à Trondheim.

À cette même époque, les cartes Carta marina et Svecia et Norvegia cum confinijs furent tracées, où pour la première fois, Arvika fut cité [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ciste (archéologie)
  2. En latin sous le nom d'Aruica.