Arpad Elo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Árpád Élő
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Árpád Imre Élő
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine

Arpad Elo, de son nom complet Árpád Imre Élő (MSAPI : [ˈaːrpaːd ˈimrɛ], [ˈeːløː]), né le à Egyházaskesző en Autriche-Hongrie et mort le à Brookfield dans le Wisconsin, est un scientifique, physicien et joueur d'échecs américain d'origine hongroise.

Il est surtout connu pour son système d'estimation de la force des joueurs d'échecs, le classement Elo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille, formation et carrière[modifier | modifier le code]

Arpad Elo est issu de parents hongrois, des fermiers qui ont émigré aux États-Unis en 1913 et se sont établis à Cleveland dans l'Ohio.[réf. souhaitée]

Devenu américain, il étudie la physique à l'université de Chicago, pour l'enseigner d'abord dans une université de Milwaukee (1926), et par la suite à l'université du Wisconsin.[réf. souhaitée]

Son apport au jeu d'échecs[modifier | modifier le code]

Bien que le jeu d'échecs n'ait été pour lui qu'un loisir parmi d'autres, Arpad Elo a notamment remporté huit fois le championnat d'échecs de l’État du Wisconsin[1], et a obtenu à deux reprises deux parties nulles face à Reuben Fine, à l'époque l'un des meilleurs joueurs du monde.[réf. souhaitée]

Cependant, il est principalement connu dans le monde des échecs pour son classement Elo, qui hiérarchise de manière scientifique les performances des joueurs d'échecs. Initialement développé aux États-Unis par Kenneth Harkness (en) dans les années 1950, Arpad Elo développe en 1960, à partir des résultats du classement Harkness, une théorie statistique améliorée, qui est ensuite adoptée par la fédération américaine du jeu d'échecs la même année.[réf. souhaitée]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Andrew Soltis, « What's Your Elo? », Chess Life (en), juillet 1993, p. 19.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]