Ar baz valan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ar Baz Valan)
Aller à : navigation, rechercher

Ar baz valan (L'Homme au bâton de genêt) est une mélodie traditionnelle bretonne. Elle sert de thème musical à la chanson Borders of salt (« Frontières de Sel ») de Dan Ar Braz, reprise avec l'Héritage des Celtes et devenue ainsi populaire dans les années 1990.

Sujet[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

Le Baz valan (ou messager d'amour du jeune homme) intervenait pour chaque mariage près des parents de la jeune fille. Il était mendiant, tailleur ou brodeur car, à l'inverse de la grande majorité de la population, ces 3 "professions" rentraient souvent chez les gens et pouvaient donc rapidement savoir quelles familles étaient de même rang et ainsi autoriser ou non les mariages[1]. Le jour où cette personne venait faire son office d'entremetteur, il se munissait de son bâton (sa baguette) de genêt (baz valen en breton) fleuri, symbole d'amour et d'union et de chaussettes de couleurs différentes. Le voyant ainsi, chacun savait immédiatement pourquoi il venait. Cet air vient donc d'une chanson sur ce fameux entremetteur.

Interprétations[modifier | modifier le code]

Entendue à Elliant par Herve Le Meur (fondateur de Keltia Musique) pendant la Seconde guerre mondiale, il l'interprète en couple biniou-bombarde avec son compère Pierre Le Beuz au championnat des sonneurs de couple de Gourin en 1969, l'une des trois années où il remporte ce concours[2] . Elle est enregistrée en 1970 sur disque Mouez Breiz par le Bagad Kemper de la Kevrenn C'hlazik. En 1983, Patrick Molard intitule son premier album instrumental de cornemuse du titre de cette musique, qu'il joue à la cornemuse accompagné de son frère Jacky Molard au violon et de Dan Ar Braz à la guitare. Dan Ar Braz a largement popularisé cette mélodie mais avec un titre et des paroles toutes autres : Borders Of Salt... Frontières de sel (album éponyme en 1991). Une sorte d'hymne au pays de langue celtique dont les frontières sont très largement maritimes. Elle constitue le titre-phare de l'Héritage des Celtes à sa création en 1993 ; rencontrant le succès en France, cet ensemble interceltique popularise l'air dans les années 1990[3].

La chanteuse Clarisse Lavanant, qui accompagne régulièrement Dan Ar Braz, interprète le titre lors de la tournée Celebration, en duo avec Morwenn Le Normand et aussi Alan Stivell à Lorient[4] ou Karen Matheson à Quimper (Célébration d'un héritage)[5]. Après avoir arrangé la mélodie avec André Couasnon pour l'orchestre symphonique de Bretagne en 2015[6], Dan Ar Braz enregistre sa version symphonique pour l'album collectif Breizh eo ma bro ! sorti chez Sony Music en juin 2017[7]. En juillet 2017, il joue le titre à Quimper avec le bagad de Lann-Bihoué, Ronan Le Bars et Clarisse Lavanant dans le cadre de l'émission Les copains d'abord en Bretagne diffusée sur France 2[8].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Th. Hersart de la Villemarqué, Barzaz Breiz page 565 et 730
  2. Yann Goasdoué, Bretagne est musique, 2006, p. 100
  3. « Musique. Dan Ar Braz », sur tourismebretagne.com
  4. Constance Mc Hine, « Dan Ar Braz-Celebration à Keroman-Concert Live », sur Youtube, (consulté le 12 octobre 2017)
  5. « Dan Ar Braz. Quimper a célébré l'enfant du pays », Le Telegramme,‎ (lire en ligne)
  6. « Dan Ar Braz Symphonique. », sur o-s-b.fr
  7. « Multi-interprètes. Breizh eo ma bro ! *** », Le Telegramme,‎ (lire en ligne)
  8. Dominique Poulmarc'h, « Les copains d'abord en Bretagne Clarisse Lavanant Borders of Salt », sur Youtube, (consulté le 12 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]