Apil-Sîn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Apil-Sîn est un roi de la Première dynastie de Babylone, monté sur le trône à la mort de son père Sabium, dont le règne a duré de 1830 à 1813 av. J.-C. Son règne voit la consolidation du royaume babylonien dans la nord de la Basse Mésopotamie. Disposant déjà d'assises solides dans le nord-ouest autour de l'Euphrate et de ses ramifications, il s'étend vers l'est dans la région du Tigre vers la cité de Mankisum, pour parvenir au contact du grand royaume de la vallée de la Diyala, Eshnunna. Comme ses prédécesseurs, il construit des murailles, forteresses et des canaux pour renforcer les défenses et le potentiel agricole de son royaume. Son fils Sîn-muballit lui succède à sa mort.