Aoyama Munetoshi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aoyama Munetoshi
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
青山宗俊Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Aoyama Munetoshi (青山 宗俊?, -) est un daimyō du début de l'époque d'Edo du Japon. Son titre de courtoisie est Inaba-no-kami.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aoyama Munetoshi est le fils ainé d'Aoyama Tadatoshi, daimyō du domaine d'Iwatsuki dans la province de Musashi et plus tard du domaine d'Ōtaki dans la province de Kazusa. En 1623, son père tombe en disgrâce auprès du shogun Tokugawa Iemitsu et se retrouve exilé dans le district de Kōza dans la province de Sagami.

En 1634, Munetoshi reçoit la permission de revenir à Edo et le , est nommé au poste mineur de shoinbangashira, d'un niveau comparable à celui de hatamoto avec des revenus de seulement 3 000 koku. Le , il est promu ōbangashira et le reçoit un montant supplémentaire de 27 000 koku, ce qui fait de lui le daimyō du domaine de Komoro nouvellement créé dans la province de Shinano.

Le , Aoyama Munetoshi est nommé au poste d'Osaka jōdai (chambellan d'Osaka). Pour assumer ses fonctions à Osaka, il restitue le domaine de Komoro au shogunat en échange de 20 000 koku de territoires supplémentaires dispersés dans les provinces de Settsu, Kawachi, Izumi, Tōtōmi, Musashi et Sagami.

Le , Munetoshi est élevé au 4e rang inférieur de cour. Le , il démissionne de sa fonction d'Osaka jōdai et est affecté au domaine de Hamamatsu à la place, domaine qu'il dirige jusqu'à sa mort le . Sa tombe se trouve au Daitoku-ji à Kyoto.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]