Antonio Puccinelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Puccinelli.
Antonio Puccinelli
Antonio Puccinelli - Portrait of the Noblewoman Marrocchi - WGA18469.jpg
Portrait de Madame Marrocchi, par Puccinelli
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Maître
Mouvement
Précurseur du mouvement des Macchiaioli

Antonio Puccinelli (Castelfranco di Sotto, 1822 - Florence, 1897) est un peintre italien considéré comme précurseur du mouvement des Macchiaioli au XIXe siècle[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir fréquenté les cours de l'Académie des beaux-arts de Florence auprès du professeur Giuseppe Bezzuoli, Puccinelli séjourne en 1849-1850 à Rome où il fréquente l'atelier de Tommaso Minardi[1], principal représentant en peinture du purisme italien (mouvement romantique inspiré par le Trecento et le Quattrocento, né dans le sillage du mouvement nazaréen allemand).

À la fin de l'année 1852, Puccinelli peint des scènes de la vie quotidienne avec un tel réalisme qu'elles peuvent être considérées comme annonciatrices du mouvement des Macchiaioli[1], comme La Passeggiata del Muro Torto peinte à Rome en 1852 et qui annonce la poésie macchiaiola[2].

Il participe aux réunions des Macchiaioli au Caffè Michelangiolo mais, resté fidèle à l'idéal du purisme, il ne révèlera l'influence des Macchiaioli que dans certains paysages antérieurs à 1861[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Passeggiata del Muro Torto, 1852[2] ;
  • Ritratto di Nerina Badioli, 1866[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Raffaele Monti, I Macchiaioli, Éditions Giunti, Florence, 1994
  • Dario Durbé, Antonio Puccinelli, Nuovo Archivio dei Macchiaioli, Rome, 1997
  • Luciano Bernardini, Laura Dinelli, Antonio Puccinelli: l'uomo e l'artista, 2010, (ISBN 8862260423),

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Raffaele Monti, I Macchiaioli, Éditions Giunti, Florence, 1994, p.63
  2. a et b Raffaele Monti, op. cit., p.8
  3. Raffaele Monti, op. cit., p.4

Sur les autres projets Wikimedia :