Antonio Medina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Antonio Medina García
Hoogovenschaaktoernooi gestart, Bestanddeelnr 917-3117.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
BarceloneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Titre aux échecs

Antonio Angel Medina García est un joueur d'échecs espagnol né le 2 octobre 1919 à Barcelone et mort le 31 octobre 2003. Maître international à la création du tire en 2003, il a remporté sept fois le championnat d'Espagne (en 1944, 1945, 1947, 1949, 1952, 1963 et 1964), le tournoi d'échecs d'Hastings 1952-1953, le championnat open des États-Unis à San Antonio en 1962 et le tournoi d'échecs de la Costa del Sol en 1965. Medina fut en outre trois fois champion de Catalogne (en 1947, 1949 et 1950) et trois fois champion du Venezuela (en 1955, 1956 et 1958). En 1954, il remporta le tournoi zonal de Caracas devant Miguel Cuellar, ce qui lui permit de participer au tournoi interzonal de Göteborg en 1955 où il finit dix-neuvième sur vingt-et-un joueurs. Parmi les autres tournois qu'il remporta figurent le tournoi de Wijk aan Zee (groupe B) en 1968 et Amsterdam B (tournoi IBM) en 1967. Il représenta l'Espagne lors de six olympiades entre 1964 et 1976 et du championnat d'Europe d'échecs des nations en 1970 (l'Espagne finit cinquième)[1]. En 1945, il participa au tournoi de Gijon où participait le champion du monde Alexandre Alekhine. Antonio Medina le battit et finit à la deuxième place à égalité avec le champion.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Medina sur olimpbase.org.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Nicolas Giffard et Alain Biénabe, Le Nouveau Guide des échecs. Traité complet, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1710 p. (ISBN 978-2-221-11013-3), p. 857 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]