Antoine et Manuel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Antoine et Manuel est un atelier de création graphique et de design créé en 1993 à Paris par Antoine Audiau et Manuel Warosz..

Description[modifier | modifier le code]

Le duo a exploré de nombreuses voies, dans des domaines variés. L'un et l'autre abordent des expressions visuelles singulières et personnelles, parfois chacun de leur côté et souvent en les combinant.

Dans l'art contemporain, qu'ils découvrent lors de leurs études, ils se rapprochent d'Yvon Lambert, et travailleront pour sa galerie, puis pour la collection Lambert à Avignon dès ses débuts en 2000. Dès 1996, ils collaboreront à de nombreuses expositions pour le musée de d'école des Beaux-Arts, le Centre Pompidou, le musée des arts décoratifs de Paris, le musée d'art moderne de la ville de Paris, le Printemps de Cahors, etc.

Dans la mode, ils travaillent avec Hedi Slimane chez Yves Saint Laurent. Puis, depuis 2002, ils développent pour Christian Lacroix des dessins raffinés dans des techniques d'impression luxueuses.

Dans la danse, ils inventent dès 2001 un langage qui s'éloigne radicalement des conventions du monde du spectacle vivant. Ils s'inspirent de la ligature typographique, la ramifient, jusqu'à l'étendre en arborescences, en parcours labyrinthiques. Ce travail avec le Centre chorégraphique national de Tours (CCNT) se terminera en 2003, mais donne naissance à de nombreuses variations (Galeries Lafayette en 2004, RATP et Larousse en 2006…).

En 2004, ils débutent une collaboration avec le centre national de danse contemporaine (Angers) où ils mélangent les vocabulaires visuels les plus inattendus tout en construisant une relation intime avec le public.

Dans le théâtre, il entame une collaboration de quatre ans avec le Théâtre national de Dijon (1996-2000). Depuis 2003, ils ont fondé l'identité de la Comédie de Clermont autour des illustrations de leurs dessins à la gouache, de griffonnages au stylo et de collages.

Depuis leur début ils se passionnent pour le mobilier, avec des meubles d'applique en aluminium anodisé, puis des meubles combinant intimement volume et graphisme. Cette voie se prolonge avec des installations et des aménagements intérieurs. En 2000 ils créent une moquette modulaire pour Tarkett, en 2003 un nouveau type de décor sous forme de transfert vinyl pour Habitat, puis dès 2005 pour Domestic.

Leur graphisme sophistiqué prend encore plus de volume avec la sculpture en Corian Révolutions pour Lafayette Maison pour qui ils créent aussi de nombreuses fresques et mosaïques. Dans la foulée, il aménagent trois chambres à l'hôtel Fox de Copenhague en 2005.

En 2007, dans le cadre du Designers Days, Antoine et Manuel présentent au Lafayette Maison une ligne de mobilier en découpe laser entre graphisme, design et paysage.

De janvier à mai 2009 le musée des Arts décoratifs leur offre une rétrospective ; à cette occasion Antoine et Manuel ont choisi de transformer sept salles du musée où ils recréent leur univers qu’il soit privé, professionnel ou émotionnel. Tout en découvrant leurs œuvres, le visiteur sera entraîné tour à tour : dans leur atelier pour y découvrir les influences qui les nourrissent ; dans deux cabinets, l’un de dessin et l’autre de typographie ; dans une salle où le graphisme devient objet ; dans une chambre à coucher ; dans la salle du mobilier et pour finir dans la salle du monument. Chaque salle est traitée dans une scénographie autonome et adaptée, donnant l’idée de sept expositions en une.

Ils présentent en 2009 leur premier meuble édité chez BD Ediciones au salon du meuble de Milan, puis exposent au Hong Kong Heritage Museum de novembre 2009 à février 2010 la majeure partie de leur travaux dans une installation monumentale intitulée Graphic Village.

Été 2010, ils présentent à la galerie d'art contemporain Claire Gastaud une série de grands formats d'encre et acrylique sur papier. En décembre 2013, ils créent une installation vidéo monumentale pour l'exposition Cartier, le style et l'histoire au Grand Palais à Paris.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]