Liste des évêques et archevêques d'Auch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Archidiocèse d'Auch.

Evêché d'Auch puis archevêché d'Auch

Antoine de Morlhon, archevêque d'Auch

La date de la fondation du diocèse est inconnue. Le titre d'évêque d'Auch n'apparaît qu'au concile d'Agde de 506, où il est porté par un certain Nicetius. Le diocèse primitif devait comprendre la civitas Auscorum des Romains. Il aurait été entouré des diocèses de Toulouse, Comminges, Tarbes, Eauze, Agen et Lectoure.

Le diocèse d'Eauze fut ruiné par les Normands au IXe siècle et son territoire fut réuni à celui d'Auch, qui hérita de son titre métropolitain. Il était le ressort métropolitain des évêchés d'Aire, de Bayonne et de Tarbes.

Jusqu'à la Révolution, son territoire resta immuable. Il était bordé au nord par les diocèses de Bazas et de Condom, au nord-est par le diocèse de Lectoure, à l'est par le diocèse de Lombez, au sud-est par le diocèse de Comminges, à l'ouest par les diocèses de Tarbes et de Lescar et au nord-ouest par le diocèse d'Aire.

Le diocèse d'Auch fut supprimé par le concordat de 1802 et son territoire rattaché au diocèse d'Agen.

Le concordat de 1817 et la bulle Paternae caritatis du le rétablirent. Son territoire comprit désormais le département du Gers.

Le , le diocèse d'Auch est inclus dans la province ecclésiastique de Toulouse.

Liste des évêques et archevêques d'Auch[modifier | modifier le code]

Évêques d'Auch[modifier | modifier le code]

Archevêques d'Auch[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sous la direction de Georges Courtès, Le Gers. Dictionnaire biographique de l'Antiquité à nos jours, Société Archéologique et Historique du Gers, Auch, 1999 (ISBN 2-9505900-1-2)