Anthropologie marxiste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Anthropologie marxiste, dite aussi « anthropologie de la libération », adopte une perspective de libération du genre humain. C'est un courant de pensée en anthropologie dont les principaux représentant sont Claude Meillassoux et Maurice Godelier.

Ce mouvement scientifique fut très vigoureux dans les années 1960 et 70. Son intérêt s'est essentiellement porté sur l'anthropologie économique; les questions des modes de production, de l'esclavage, du traitement des femmes et de la reproduction ou encore la place de l'économie dans les sociétés.

Anthropologues représentant ce courant[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]