Angélique del Rey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Angélique del Rey est enseignante en philosophie. Elle a enseigné au lycée Edgar Faure de Morteau. Elle a écrit plusieurs ouvrages critiquant les méthodes pédagogiques fondées sur l'évaluation et la notion de compétences. Elle s'oppose à l'expulsion d'enfants sans-papiers avec Stéphane Hessel. Elle dénonce une éducation qui n'est plus au service de l'homme mais de l'économie.

Angélique del Rey fait partie des fondateurs du mouvement "Malgré tout"[1] avec Miguel Benasayag, François Gèze, Édith Charlton, et Annick Monte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Ces sourds qui ne veulent pas entendre, 52 min., 2012[2].

Références[modifier | modifier le code]