André Stanguennec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
André Stanguennec
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

André Stanguennec, né en 1941, est un philosophe français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève du peintre et professeur de dessin Jean-Yves Couliou (1916-1995) au lycée Dupuy-de-Lôme de Lorient, il se destine d'abord à la même carrière que son maître. Exposition au Salon de l'UFOLEA, présentation au Concours général de dessin (Vannes, 1955). Il découvre la philosophie en classe terminale et opte pour des études dans cette discipline, comme il l'explique dans son livre « Peinture et philosophie » (Presses Universitaires de Rennes ,2011). Toutefois, il continue à dessiner, peindre et exposer en amateur jusqu'à présent ( « Visages et paysages », Chantiers Dubigeon, Nantes, 2009; « D'après l'Égypte », Bibliothèque Universitaire, 2011; « Folies de moines », Bibliothèque Universitaire, 2013 et Université Permanente de Nantes, 2015; « Autour du romantisme allemand », Peintures et dessins, Museum d'histoire naturelle de Nantes, 18 et 19 novembre 2016).

Ancien élève de l’historien de la philosophie Victor Goldschmidt et du philosophe Robert Lamblin, agrégé de philosophie et docteur d’État, André Stanguennec a enseigné à l’Université de Nantes de 1969 à 2007. Il est Professeur émérite de cette Université et Président de la Société nantaise de Philosophie depuis 1996. Ces fonctions l’ont amené à présider le trentième Congrès de l’Association des Sociétés de philosophie de langue française (ASPLF, Nantes, 2004) et à coorganiser chaque année une série de conférences sur un thème annuel, en y invitant nombre de philosophes de notoriété nationale et internationale (Bernard Bourgeois, Alain Finkielkraut, Dominique Lecourt, Pierre Hassner, Jean-Marc Ferry, etc).

À partir de sa thèse ( « Hegel critique de Kant »), d'abord dirigée par Jean Hyppolite (Collège de France) puis par Jacques D'Hondt (alors Professeur à l'Université de Poitiers), ses travaux portent sur Hegel, l'idéalisme et le romantisme allemands ainsi que l'herméneutique contemporaine envisagée particulièrement sous l'angle du symbolisme de la culture (S. Mallarmé, E. Cassirer, H-G. Gadamer) ainsi que sur la constitution de la pensée métaphysique et dialectique à laquelle il consacre ses recherches actuelles complémentairement à ses travaux d'histoire de la philosophie et de philosophie de l'art (poésie et peinture).

Dans ses travaux de métaphysique constituant la « dialectique réflexive », André Stanguennec vise à articuler philosophie critique et métaphysique, en d'autres termes : anthropologie philosophique et ontologie. Cette dernière est construite au moyen d'un jugement de réflexion au sens kantien qui, partant des multiples données particulières de « l'expérience humaine », autant scientifiques qu'éthiques et juridiques , vise à les subsumer sous un concept universel, celui de l'être-soi. Trois modalités spéciales de l'être-soi sont alors distinguées : humaine d'abord, naturelle ensuite, divine enfin. Une telle ontologie générale du soi, ou « séisme », tout à la fois critique et dialectique, remet transcendantalement en valeur les contenus traditionnels de la psychologie, de la cosmologie et de la théologie. Pour cette dernière, un ultime jugement de réflexion, procédant de l'« analogie de l'être », attribue à l'Idée théologique un « sens » logico-dialectique, élaboré à partir de la Logique hégélienne, moyennant de notables transformations de son statut « dogmatique », ce terme entendu non pas au sens vulgaire ( « qui refuse autoritairement toute discussion »), mais en son sens kantien ( « qui procède de manière scientifiquement démonstrative »).

André Stanguennec a été invité à intervenir lors de séminaires, Congrès et jurys de recherches dans de nombreuses Universités françaises et étrangères. Il collabore à la « Revue philosophique de la France et de l'Étranger » pour les recensions de littérature kantienne et post-kantienne.

Il est lauréat du Prix Cardinal Mercier 2011 (Université catholique de Louvain) pour ses travaux de métaphysique. Un ouvrage collectif, « Herméneutique et dialectique », a été publié en hommage à ses travaux (L'Harmattan, 2012).

Un des Prix 2016 de la Fondation Édouard Bonnefous de l'Institut de France lui a été attribué sur proposition de la section de philosophie de l'Académie des Sciences morales et politiques: « ... pour l'ensemble de son œuvre et en particulier pour sa biographie intellectuelle d'Ernest Renan ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres personnels[modifier | modifier le code]

  • Hegel, critique de Kant, Paris, PUF, Collection « Philosophie d'aujourd'hui », 1985
  • Études post-kantiennes, I, Lausanne, Éditions L'Age d'Homme, 1987.
  • Mallarmé et l'éthique de la poésie, Paris, Éditions Vrin, 1992.
  • Études post-kantiennes, II, Lausanne, Éditions L'Age d'Homme, 1994.
  • Hegel, une philosophie de la raison vivante, Paris, Éditions Vrin, 1997.
  • Réflexions sur trois sagesses, Nantes, Éditions Pleins Feux, 2001.
  • La morale des lettres, Paris, Éditions Vrin, 2005.
  • Le questionnement moral de Nietzsche, Lille, Presses Universitaires du Septentrion, 2005.
  • La pensée de Kant et la France, Nantes, Éditions Cécile Defaut, 2005.
  • La dialectique réflexive, I, lignes fondamentales d’une ontologie du soi, Lille, Presses Universitaires du Septentrion, 2006.
  • Penser les arts et la politique, choix de textes de Mallarmé avec Préface et Notes, Nantes, Éditions Cécile Defaut, Coll. La chose à penser, 2008.
  • Etre, soi, sens, les antécédences herméneutiques de la dialectique réflexive. La dialectique réflexive II, Lille, Presses Universitaires du Septentrion, 2008.
  • Les horreurs du monde. Une phénoménologie des affections historiques, Paris, Editions de la Maison des sciences de l'homme, 2010.
  • Peinture et philosophie, un essai de phénoménologie comparée, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2011.
  • La philosophie romantique allemande, Paris, Éditions Vrin, 2011.
  • Morale et politique. Quelques modèles philosophiques, Vallet, Éditions M-éditer, 2012.
  • Analogie de l'être et attribution du sens. La dialectique réflexive III, Lille, Presses Universitaires du Septentrion, 2013.
  • Leçons sur le rationnel et l'irrationnel. Métaphysique, critique, pratique, Paris, Ellipses, 2014.
  • L'humanisation de la nature.Les épreuves de l'univers, Paris, Editions de la maison des sciences de l'homme, 2014.
  • Ernest Renan. De l'idéalisme au scepticisme. Paris, Éditions Honoré Champion, 2015.

Sur les ouvrages d'A. Stanguennec[modifier | modifier le code]

Circle-icons-scissors.svg Cette section est trop longue. Elle pourrait gagner à être raccourcie ou répartie en plusieurs sous-sections.
Il est également possible que sa longueur crée un déséquilibre dans l'article, au point d'en compromettre la neutralité en accordant à un aspect du sujet une importance disproportionnée.

Livres, articles, entretiens.

  • P. Menzio, Società Italiana di Comparatistica Letteraria, A.Stanguennec, « Mallarmé et l'éthique de la poésie », Da Baudelaire al limite esthetico. Etica e litteratura nella riflessione francese, Libreria Stampatori, Torino, 2008, Ch.III, Mallarmé: autoreferenzialità o Verbo hegeliano ? et CH. IV Un'etica del gioco del mondo, p.69-84.
  • A. Guigot, Le sens de la responsabilité, Paris, L'Harmattan, 2009, Ch.IV.,Finitude et responsabilité, l'exemple de la Dialectique réflexive d'A.Stanguennec,p.197–232.
  • A. Guigot, « Qui pense quoi ? Inventaire subjectif des grands penseurs contemporains », Paris, Bayard, 2012, Ch X., Les grands architectes. André Stanguennec, p.292-310.
  • M. Le Corre-Chantecaille, Penser avec et contre. La pragmatique transcendantale de K-O.Apel, Paris, Ed.de la Maison des sciences de l'homme, 2012, Conclusion générale, K.O Apel, J-M. Ferry, A.Stanguennec, p.337-345.
  • C. Berner, P. Billouet, G. Kirscher, J-M. Lardic, contributions dans « Herméneutique et dialectique. Hommage à André Stanguennec », Paris, L'Harmattan, Collection « La philosophie en commun », P.Billouet (dir), 2012.
  • G. Kirscher, Institut Eric Weil, Lille, « Sur la dialectique réflexive d'André Stanguennec et la Logique de la philosophie d'Eric Weil », Institut Eric Weil,article, Textes en ligne, 2014.
  • Katia Kanban, Actu-Philosophia, A.Stanguennec, « Leçons sur le rationnel et l'irrationnel », article en ligne, octobre 2014.
  • Fr. Guibal, Université Marc Bloch de Strasbourg, « Finitude, réflexion, sens. La systématique métaphysique d'André Stanguennec », article, Revue des sciences philosophiques et théologiques, janvier-mars 2014, tome 98, p.103-121.
  • Guillaume Lejeune (Université de Liège) et André Stanguennec, entretien autour de « L'humanisation de la nature », 6 février 2015, en ligne, Actu philosophia.
  • Germain Ndong Essono, « De l'éthique environnementale à la dialectique réflexive. Confrontation entre Hans Jonas et André Stanguennec », Paris, L'Harmattan, « Ouverture philosophique », 2016.

Recensions et Comptes rendus.

  • R.Théis, Luxembourg, André Stanguennec, « Hegel critique de Kant », Kant-Studien, 79 Jahrgang. Heft 1.1988, p.101-105.
  • V. Bergen, Université de Bruxelles, André Stanguennec, « Mallarmé et l'éthique de la poésie », Revue Lignes, 1993/3.N°20, p.174-175.
  • M. Lequan, Université de Lyon III, André Stanguennec, « Études post-kantiennes, II », Lausanne, L'Âge d'homme, Revue de synthèse, I, 1997, p.166-170.
  • C. Malabou, Université de Nanterre, André Stanguennec, « Hegel. Une philosophie de la raison vivante », Hegel-Studien, volume, 34, 1999.
  • E.Guay, Université du Québec, André Stanguennec, « Hegel. Une philosophie de la raison vivante », Dialogue, 38, 1999, p.187-189.
  • Y. Gauthier, Université de Montréal, André Stanguennec, « Hegel. Une philosophie de la raison vivante »,Paris, Vrin, 1998, Philosophiques/Printemps 2001, pp;232–233.
  • L.Luquet, Site en ligne, Contributions à la théorie de la littérature, Les questions éthiques au miroir des Lettres, André Stanguennec,« La morale des Lettres », 2005.
  • B. Benoit, Université de Nantes, André Stanguennec, « Le questionnement moral de Nietzsche », Revue philosophique de la France et de l'Etranger, IV, 2006, p.504-505.
  • J-M.Legrand, André Stanguennec, « Le questionnement moral de Nietzsche », Revue Le Cercle herméneutique, 2005-2006, N° 5-6, p.278-281.
  • J-M.Lardic, Université de Nantes, André Stanguennec, « La dialectique réflexive », Archives de philosophie, Paris, tome 70, 2007,1.
  • Fr.Guibal, Université Marc Bloch de Strasbourg, André Stanguennec, « La dialectique réflexive », Revue philosophique de Louvain, novembre 2007, p. 775-777
  • P.Verdeau, Université de Toulouse, A.Stanguennec, « La dialectique réflexive » et « Etre,soi, sens», Revue philosophique de la France et de l'Etranger,III,2009,p. 396–397.
  • J-Fr. Kervégan, Université de Paris I, A.Stanguennec, « Etre,soi, sens », Archives de philosophie,tome 72,4, 2009, p. 697-698.
  • G.Barresi, Universita della Calabria, André Stanguennec, « Être, soi, sens», Bollettino Filosofico, XXV (2009), Arcavacata di Rende, Italia, p.536-538.
  • G.Gérard, Université Catholique de Louvain, André Stanguennec, « Être, soi, sens », Revue philosophique de Louvain, novembre 2010, 108 (3),p. 571-577.
  • P.Menzio, Studi-Comparatistici, Luglio-Dicembre 2010, André Stanguennec, « Les horreurs du monde », 2010, Anno 3, fasc.2, p.427-430.
  • J-Cl. Pinson, Université de Nantes, A.Stanguennec, « Les horreurs du monde », Revue « Place Publique », N° 26, mars-avril 2011, P.106-107.
  • M.Lequan, Université de Lyon 3, A.Stanguennec, « La philosophie romantique allemande », Revue philosophique de la France et de l'Etranger,IV , 2011,p.599-600.
  • G.Gérard, Université Catholique de Louvain, André Stanguennec, « La philosophie romantique allemande », Revue philosophique de Louvain, août 2012,110 (3),p.572-576.
  • C.Leblanc, Université catholique de Lille, A.Stanguennec, « Les horreurs du monde », Revue philosophique de la France et de l'Etranger,IV, oct-nov.2012,p.597-598.
  • M.Muller, La Lettre-X-Philo, Paris, Ecole Polytechnique, A. Stanguennec, « Le questionnement moral de Nietzsche », La lettre-X, N°6, juin 2013, p.17, note 47.
  • B.Bouin, Ainsi parlait Zarathoustra, exposition de peintures ( Rabastens, mars 2013, Venise, octobre 2013 ) associant des textes d'A.Stanguennec (in Le questionnement moral de Nietzsche, Septentrion, 2005).
  • G.Gérard, Université Catholique de Louvain, André Stanguennec, « La dialectique réflexive III. Analogie de l'être et attribution du sens », Revue philosophique de Louvain, N° 2013-(4), p.789-794.
  • M.Lequan,Université de Lyon III, « Herméneutique et dialectique. Hommage à André Stanguennec »( L'Harmattan, p.Billouet, et al.), Archives de Philosophie,Cahier 2013-14, tome 76, p.721-72.
  • Baldine Saint-Girons, Université Paris-X, Nanterre, A.Stanguennec, « Peinture et philosophie », Rennes, PUR, 2011, Revue philosophique de la France et de l'Etranger, 2014-4, p.567.
  • P.Verdeau,Université de Toulouse, A.Stanguennec, « Analogie de l'être et attribution du sens », Revue philosophique de la France et de l'Etranger, N°1, janvier-mars 2015, p.114-115.
  • A.Panero, Université de Picardie, A.Stanguennec, « Leçons sur le rationnel et l'irrationnel », Revue philosophique de la France et de l'Etranger, N°1, janvier-mars 2015, p.115-116.
  • R.Beau, Université de Paris I, A.Stanguennec, « L'humanisation de la nature », 5 juin 2015, en ligne, Implications philosophiques, Revue élecronique en ligne.
  • Non signé, Histoires Littéraires, « Livres reçus », A.Stanguennec, « Ernest Renan. De l'idéalisme au scepticisme », N° 64, 2016, en ligne.
  • A.Petit, Université de Montpellier, A.Stanguennec , « Ernest Renan. De l'idéalisme au scepticisme », Revue Philosophique de la France et de l'Etranger, 2016- 3, p.423-424.
  • Róbert Karul, Institut de Philosophie de Bratislava, « Contemporary Art on the way to Post-Post ? Modesty, Triviality, and non-Grandiosity in André Stanguennec's Vision of Art », Revue Filozofia 71, 2016, N° 7, pp. 595-607.
  • Mary Pickering, San Jose State University,« Ernest Renan. De l'idéalisme au scepticisme », Revue H-France-Review, vol.16 (décembre 2016), p.1-5.

Conférences et articles en ligne[modifier | modifier le code]

  • « L'acte d'être et la dialectique réflexive »(décembre 2011), en ligne sur le site de l'Association Louis Lavelle.

Liens externes[modifier | modifier le code]