André Lys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
André Lys
Forum Université Lille III octobre 2014.jpg
Campus de Pont-de-Bois, Université de Lille
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
LilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Maître
Distinction

André Jules Gabriel Lys, né à Loos le 23 octobre 1909 et mort le 15 avril 1973 à Lille, est un architecte français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commence ses études d’architecte à l’École régionale d’architecture au sein de l’École des beaux-arts de Lille, dans l’atelier Georges Dehaudt puis il continue ses études à l’École nationale des beaux-arts où il entre en 1931 dans l’atelier Paul Bigot. Il obtient le diplôme d’architecture en 1941.

Il est pensionnaire de la Casa de Velázquez à Madrid en 1942 et 1943. Il est engagé volontaire durant la seconde guerre mondiale dans les Forces Françaises Combattantes. Il obtient la croix de guerre en 1945.

A partir de 1946, il fait toute sa carrière d’architecte dans le Nord, installé à La Madeleine puis à Lille. Il a travaillé sur un très grand nombre de projet dont des églises, des bâtiments administratifs pour les P.T.T, des écoles et des logements.

Il est professeur chef d'atelier d'architecture à l'École régionale de Lille dans les années 1950. En 1960, il reçoit les palmes académiques pour son activité de professeur de théorie de l’architecture à l’École régionale d’architecture.

Il lègue son agence en 1973 à son collaborateur Maurice Salembier (1929-2008)[1].

Principales constructions[modifier | modifier le code]

  • 1946 : quartier du Petit-Maroc à Lille
  • 1951-1954 : hôtel des Postes à Boulogne-sur-Mer[2]
  • 1957 : église paroissiale du Christ-Ressuscité à Ronchin[3]
  • 1958 : église Notre-Dame-de-Fatima à Lambersat avec Luc Dupire[4]
  • 1959 : logement EDF, résidence Porte de la Barre à Lille[5]
  • 1963 : église Notre-Dame-de-la-Nativité à Annappes (depuis intégré dans Villeneuve d'Ascq) avec Ludwik Peretz
  • 1966-1968 : église paroissiale de la Sainte-Trinité à Loos avec Maurice Salembier[6]
  • 1972 : piscine olympique Marx-Dormoy à Lille
  • 1964-1974 : campus universitaire dont la bibliothèque universitaire du campus Pont-de-Bois de l'Université de Lille à Villeneuve-d'Ascq avec Pierre Vago

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Céline Frémaux, Construire des églises en France dans la seconde moitié du XXe siècle. De la commande à la réalisation. Nord-Pas-de-Calais (1945-2000), Rennes, Thèse de doctorat en Histoire de l'art, , 1000 p. (lire en ligne), Tome II, page 424-425
  2. Notice no IA62000254, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. Notice no IA59002647, base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. Notice no IA59002616, base Mérimée, ministère français de la Culture
  5. « Dans la base PSS »
  6. Notice no IA59002629, base Mérimée, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative aux beaux-artsVoir et modifier les données sur Wikidata :