Anders Hillborg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anders Hillborg
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (64 ans)
StockholmVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Université de Lund, Malmö Academy of Music (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Maîtres
Site web

Per Anders Hillborg (né le à Sollentuna) est un compositeur suédois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anders Hillborg a étudié la composition, le contrepoint et la musique électronique au Collège royal de musique de Stockholm de 1976 à 1982. Ses professeurs étaient Gunnar Bucht, Lars-Erik Rosell, Arne Mellnäs (en) et Pär Lindgren. Une importante source d'inspiration était Brian Ferneyhough qui a été professeur invité à l'époque.

En dehors de quelques postes d'enseignement mineurs, du poste de professeur de composition au Musikhögskolan i Malmö en 1990 et de classes de maîtres, Hillborg a été un compositeur indépendant depuis 1982. Sa production est vaste et couvre des genres tels que musique orchestrale, chorale, musique de chambre. Il a également écrit pour le cinéma et la musique populaire. Un exemple de son travail dans le domaine populaire est sa collaboration avec Eva Dahlgren (en), qui a abouti à l'album Jag Vill soi min Älskade Komma partir det vilda (1995). Le projet a d'abord été présenté au Festival d'Helsinki avec l'Orchestre symphonique de la radio suédoise dirigé par Esa-Pekka Salonen.

Sa collaboration avec Salonen a amené de nombreuses œuvres, entre autres Dreaming River (créée par l'Orchestre philharmonique royal de Stockholm en 1999), Eleven Gates (2005-2006) commandé et créé par l'Orchestre philharmonique de Los Angeles[1] et plus récemment Sirens commandé conjointement par le même orchestre et l'Orchestre symphonique de Chicago.

Parmi les autres œuvres récentes importantes, on trouve Cold Heat (2010) qui a été co-commanditée par l'Orchestre philharmonique de Berlin, l'Orchestre symphonique de la radio finlandaise et l'Orchestre de la Tonhalle de Zurich. Le morceau a été créé en 2011 par le Philharmonique de Berlin dirigé par David Zinman.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Musique orchestrale[modifier | modifier le code]

  • Himmelsmekanik (1983–1985)
  • Clang and Fury (1985–1989)
  • Liquid Marble (1995)
  • Dreaming River (1998)
  • King Tide (1999)
  • Dreaming River (1999)
  • Exquisite Corpse (2002, 2005)
  • Eleven Gates (2005–2006)
  • Flood Dreams (2009)
  • Cold Heat (2010)
  • Homage to Stravinsky (2018)[2]
  • Sound Atlas (2018) Commande commune du LPO, Los Angeles Philharmonic, NDR Elbphilharmonie Orchestra et Göteborgs Symfoniker.

Musique concertante[modifier | modifier le code]

  • Concerto pour violon (1991–1992)
  • Concerto pour trombone (1993)
  • Concerto pour clarinette Peacock Tales (1999, 2002)
  • Concerto pour piano (2000)
  • Concerto pour 2 trombones et orchestre (2004)
  • Concerto pour percussion (2007)
  • Concerto pour flûte (2009)
  • Méditations sur Pétrarque pour hautbois et orchestre (2009)
  • Concerto pour violon no 2 (2016) Création le 20 octobre 2016 par Lisa Batiashvili, violon et l'Orchestre symphonique Royal de Stockholm, sous la direction de Sakari Oramo.

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • Musik för 10 altvioliner (Musique pour 10 altos) (1987, 1993)
  • Hautposaune pour trombone et bande (1990)
  • Tampere Raw pour clarinette et piano (1991)
  • Heisenbergminiatyrer pour quatuor à cordes (2006–2007)

Musique chorale[modifier | modifier le code]

  • Mouyayoum pour chœur mixte (1983–1985)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Henken, « Eleven Gates (world premiere; LAPA commission) », sur laphil.com via archive.org, Orchestre philharmonique de Los Angeles,
  2. Homage to Stravinsky sur evs-musikstiftung.ch

Liens externes[modifier | modifier le code]