Ana Enriqueta Terán

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Terán.
Ana Enriqueta Terán
Young Ana Enriqueta Terán.jpg

Ana Enriqueta Terán dans les années 1940.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 99 ans)
ValenciaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Genre artistique
Distinction

Ana Enriqueta Terán est une poétesse vénézuélienne, née à Valera le 4 mai 1918 et morte à Valencia le 18 décembre 2017[1].

Elle est l'une des écrivains les plus importantes de la poésie vénézuélienne, surtout à cause de son usage du mot[Quoi ?]. Elle a écrit pour diverses publications et toute son œuvre se trouve dans le livre Casa de hablas (1991).

Biographie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Al norte de la sangre (1946)
  • Presencia terrena (1949)
  • Verdor secreto (1949)
  • De bosque a bosque (1970)
  • El libro de los oficios (1975)
  • Libro de Jajó (1980-1987)
  • Casa de hablas (1991)
  • Alabatros (1992)
  • Música con pie de salmo (1985)
  • Antología poética (2005)
  • Construcciones sobre basamentos de niebla, Éditeurs Monte Ávila, 2006
  • Piedra de habla (2014), Bibliothèque Ayacucho[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Fallece la gran poeta venezolana Ana Enriqueta Terán », EL MARACAIBEÑO,‎ (lire en ligne)
  2. « Ana Enriqueta Terán », sur www.epdlp.com (consulté le 19 décembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]