Amr Ier (Saffarides)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant iranien
Cet article est une ébauche concernant une personnalité iranienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Amr bin Layth était le frère de Ya`qûb bin Layth as-Saffâr, le fondateur de la dynastie des Saffarides. Il succéda à Ya`qûb à sa mort en 879 mais fut battu par les Samanides en 900. Il fut forcé de restituer le Khorassan, et les Saffarides furent par la suite essentiellement confinés à leur fief du Sistan, leur rôle étant réduit à ceux de vassaux des Samanides et de leurs successeurs. Battu par le Samandide Ismail Ier à Balkh en 900, il est exécuté à Bagdad sur ordre du calife Al-Muktafi le [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ṭabarī, Franz Rosenthal http://books.google.fr/books?id=GcKhwo8SmlMC&pg=PA100 The return of the Caliphate to Baghdad] SUNY Press, 1985 (ISBN 0873958764 et 9780873958769)