Pholidoscelis erythrocephala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ameiva erythrocephala)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les reptiles
Cet article est une ébauche concernant les reptiles.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

Pholidoscelis erythrocephala
Description de l'image Defaut 2.svg.
Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Sauria
Infra-ordre Scincomorpha
Famille Teiidae
Sous-famille Teiinae
Genre Pholidoscelis

Nom binominal

Pholidoscelis erythrocephala
(Shaw, 1802)

Synonymes

  • Lacerta erythrocephala Shaw, 1802
  • Ameiva erythrocephala (Shaw, 1802)
  • Ameiva nevisana Schmidt, 1920

Pholidoscelis erythrocephala est une espèce de sauriens de la famille des Teiidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique des Petites Antilles. Elle se rencontre sur les îles de Niévès, de Saint-Christophe et de Saint-Eustache[1].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été décrite sous le même nom, Lacerta erythrocephala, par Daudin en 1802[2], mais 7 mois après la publication de Shaw[3], c'est donc ce dernier qui a l'antériorité du descripteur original[1].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Shaw, 1802 : General Zoology or Systematic Natural History, vol. 3, no 1 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Daudin, 1802 : Histoire Naturelle, Générale et Particulière des Reptiles; ouvrage faisant suit à l'Histoire naturelle générale et particulière, composée par Leclerc de Buffon; et rédigee par C.S. Sonnini, membre de plusieurs sociétés savantes, vol. 3, F. Dufart, Paris, p. 1-452 (texte intégral).
  3. Shaw, 1802 : General Zoology or Systematic Natural History, vol. 3, no 1 (texte intégral).