Ambaville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hubertia ambavilla

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ambaville (homonymie).
Buisson d'ambaville : fleurs et fruits

L'ambaville ou ambaville bleu (Hubertia ambavilla) est une espèce arbustive de la famille des Asteracées, endémique de La Réunion.

Dénominations[modifier | modifier le code]

L’Ambaville se dit aussi Zambavil, Lanbavil, Jean Bavile, Embravile, en créole réunionnais, selon les régions de l'île.

Hubertia ambavilla Bory est synonyme de Senecio ambavilla (Bory) Pers.

Il existe deux variétés qui se distinguent par leurs feuilles, Hubertia ambavilla var. ambavilla Bory et Hubertia ambavilla var. taxifolia (ambaville bâtard)[1].

L'origine du nom Hubertia ambavilla est un hommage au botaniste Joseph Hubert, donné par Bory de Saint-Vincent[2].

Description[modifier | modifier le code]

Hubertia ambavilla dessinée par Jean-Baptiste Bory de Saint-Vincent et reproduite à la fin du Voyage dans les quatre principales îles des mers d'Afrique qu'il fit paraître en 1804.

C'est un petit arbuste endémique de La Réunion, plus rare à l'île Maurice, qui mesure entre 2 et 4 mètres et donne des fleurs jaunes pâles. Le feuillage est grisâtre et les rameaux cotonneux aux extrémités. L'ambaville a des feuilles de type éricoïde. Ses fruits sèchent directement sur l’arbuste qui renferme quelques graines noires entourées d'un arille blanchâtre découpé en lanières. Cet arbre se comporte en pionnier sur des remparts dénudés, les terrains brûlés et autres milieux perturbés ; il est commun à partir de 1200 m et on peut le retrouver sur les sommets à 3000 m.

Propriétés médicinales[modifier | modifier le code]

Hubertia ambavilla var. ambavilla Bory est inscrit sur la Liste A de la Pharmacopée Française ; elle est l'une des 19 plantes médicinales réunionnaises reconnues par cet organisme[1].

Les feuilles d'ambaville renferment des tanins, des proanthocyanidols, des flavonoïdes et un complexe glucidique qui est le principe actif d'une huile essentielle riche en alloaromadendrene et pinène.

L'ambaville est un anti-inflammatoire et cicatrisant, tant en usage interne qu'externe. On peut en association l'utiliser dans des tisanes avec les feuilles de bois d'osto. Les tisanes d'ambaville peuvent également être utilisées pour lutter contre les douleurs du ventre, l'ulcère de l'estomac. En usage externe, en bain, on peut soigner la bourbouille, les dartres.

Pour faire une tisane, c'est le « coeur», les petites tiges avec leurs feuilles et leurs fleurs qui sont portées à ébullition.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jacqueline Smadja, Claude Marodon, Plantes médicinales de l'île de La Réunion inscrites à la Pharmacopée Française Tome 1, Orphie, (ISBN 9791029800924)
  2. Roger Lavergne, Les plantes médicinales réunionnaises d'aujourd'hui, Orphie, (ISBN 287763227X, 9782877632270 et 9782877636711, OCLC 470201693, lire en ligne)

Informations complémentaires[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]