Mantu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Amaris)

Mantu
logo de Mantu

Création
Fondateurs Olivier BrourhantVoir et modifier les données sur Wikidata
Personnages clés Olivier Brourhant
Slogan Tomorrow is Human
Siège social Vernier
Drapeau de Suisse Suisse
Effectif 7 000 (2021)[1]
Site web https://www.mantu.com/

Chiffre d'affaires 565 Millions € (2021)

Mantu (signifie conseiller en sanskrit) est un groupe international de conseil en management dont le siège social est à Genève, en Suisse. Fondé en 2007 sous le nom d'Amaris, il est devenu Mantu en 2019.

Histoire[modifier | modifier le code]

Mantu a été fondée en 2007[2] par deux Français, Olivier Brourhant et Olivier Tisseyre, à Genève[3]. À l’origine nommé Amaris, le cabinet proposait du conseil organisationnel dans le secteur bancaire.

En 2008, l’entreprise s’installe en France et en Espagne[4].

En 2012, Amaris rachète Thales Information Systems Austria. Cette acquisition lui permet d’élargir son périmètre à 27 pays et de pénétrer le marché du cloud computing[5]. Qloudwise, la plateforme de services cloud d’Amaris, a été lancée en en Autriche[6].

En 2013, Amaris fait une nouvelle acquisition : la filiale italienne de Thales SAP. Annoncée début 2014, celle-ci renforce son expertise et ses compétences SAP[2][source insuffisante].

En 2014, le groupe poursuit son internationalisation et s’implante sur les 5 continents avec l’ouverture de bureaux aux États-Unis, en Turquie, en Grèce, en Italie, Irlande et au Vietnam[7].

En 2019, le groupe change de nom pour devenir Mantu[1] avec une offre qui couvre dorénavant l’ensemble de la transformation des entreprises[8], avec 7 types d'activité et une dizaine de marques.

Activité[modifier | modifier le code]

L'entreprise se présente comme une société de conseil en stratégie et services aux entreprises, notamment dans les domaines suivants systèmes et technologies de l'information[9], biotechnologie et ingénierie, innovation, recrutement et transformation RH, e-réputation et e-marketing, développement web et événementiel, marketing digital et développement (web et apps)[10],[11].

En 2021, le groupe Mantu est présent dans +60 pays et compte quelque 7 000 salariés. Le capital de l’entreprise est détenu à 100% par la direction et les équipes. Le groupe investit également dans des sociétés comme ekWateur, fournisseur d'électricité verte et de gaz[12].


Effectif Mantu
2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021
20 100 200 400 640 920 (dont 170 en France)[5] 1120[13] 1510[14][source insuffisante] 2050 2650 3650[15] 5000 6500 7750 7000
Chiffre d'affaires (en k€)
2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021
720 6 470 10 670 16 830 30 820 49 961 55 000 78 000[14][source insuffisante] 105 000 140 000 210 000 320 000 450 000 565 000 565000

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Mantu, cet ovni du conseil », Les Echos,‎ (lire en ligne).
  2. a et b (en) « Amaris announces the acquisition of Thales SAP subsidiary in Italy », (consulté le ).
  3. Conseil aux entreprises : le groupe Amaris se pose à Bordeaux et recrute 40 personness, Sud Ouest, .
  4. Amaris joue la carte du conseil à l'international, Les Echos,
  5. a et b Chantal Houzelle, « Amaris joue la carte du conseil à l'international », sur lesechos.fr, (consulté le ).
  6. « Qloudwise von Amaris – die Austro-Cloud », Computerwelt, (consulté le ).
  7. Amaris s'implante aux Etats-Unis et s'étend en Suisse romande, ICT Journal,
  8. Le groupe Amaris, spécialisé dans le conseil aux entreprises, change de nom et devient Mantu, BFM Business, .
  9. « Olivier Delattre nominé DSI de l'année par IT for business »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), (consulté le )
  10. Les 10 sociétés à qui envoyer son CV en novembre, Les Echos, .
  11. [ https://www.letemps.ch/economie/amaris-se-pose-expert-changement-perpetuel Amaris se pose en expert du changement perpétuel, Le Temps], .
  12. Energie : ekWateur lève 10 millions d'euros, Les Echos, .
  13. « Le 1000e employé Amaris », sur agefi.fr, (consulté le ).
  14. a et b « Junior ESSEC conseil - Partenaires » (consulté le )
  15. (en) Amaris, « Amaris revises its 2017 growth targets upwards », sur amaris.com (consulté le )

Lien externe[modifier | modifier le code]