Alvarezsaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alvarezsaurus (« lézard d'Alvarez ») est un genre de petit dinosaure théropode qui vivait en Argentine où il a été découvert dans la Formation Bajo de la Carpa, datée du Crétacé supérieur (étage Santonien, soit environ 86 à 83 millions d'années). La seule espèce connue, l'espèce type est Alvarezsaurus calvoi[1].

Étymologie et éponymie[modifier | modifier le code]

Alvarezsaurus signifie « lézard d'Alvarez ». Ce nom a été donné par le paléontologue José Bonaparte en 1991 en l’honneur de l'historien Don Gregorio Alvarez[1].

Découvertes[modifier | modifier le code]

Reconstitution du squelette d'Alvarezsaurus calvoi

L'holotype, MUCPv4, a été découvert dans la Formation Bajo de la Carpa, une formation géologique du Groupe de Neuquén datée du Santonien (environ 85 millions d'années). Ce spécimen est composé de vertèbres, de fragment de l'omoplate, un bassin partiel, une partie des membres. Aucun crâne n’a été trouvé[2],[1].

Description[modifier | modifier le code]

Alvarezsaurus est un représentant de la famille des Alvarezsauridae[3]. Il possédait un long cou, de petites pattes antérieures et des pattes postérieures dégarnies. Vu sa physionomie, ce dinosaure devait être taillé pour la course. Il mesurait environ 2 m de long et pesait approximativement 20 kg. Il était bipède, avait une longue queue[réf. souhaitée]. Il se peut qu’il ait été insectivore comme il est supposé que d'autres membres des Alvarezsauridae avaient adopté ce régime alimentaire, tels Mononykus et Albertonykus[4].

Classification[modifier | modifier le code]

La classification d'Alvarezsaurus a fait l'objet d'études contradictoires. En 1991, il a été initialement classé dans une nouvelle famille nommée Alvarezsauridae par José Bonaparte[1],[3], puis a été alternativement classifié avec les dinosaures théropodes non-aviens et les oiseaux primitifs[5]. Il est maintenant considéré comme un membre basal des Alvarezsauridae[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (es) J. F. Bonaparte, « Los vertebrados fósiles de la Formación Rio Colorado, de la Ciudad de Neuquén y Cercanías, Cretácico Superior, Argentina », Revista del Museo Argentino de Ciencias Naturales "Bernardino Rivadavia" e Instituto Nacional de Investigación de las Ciencias Naturales. Paleontología, vol. 4, no 3,‎ , p. 17-123.
  2. (en) L. M. Chiappe, M. A. Norell et J. M. Clark, « The Cretaceous short-armed Alvarezsauridae. Mononykus and its kin », dans Mesozoic Birds: Above the Heads of Dinosaurs,‎ , p. 90.
  3. a, b et c (en) Xing Xu, Corwin Sullivan, Michael Pittman, Jonah N. Choiniere, David Hone, Paul Upchurch, Qingwei Tan, Dong Xiao, Lin Tan et Fenglu Han, « A monodactyl nonavian dinosaur and the complex evolution of the alvarezsauroid hand », Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America, vol. 108, no 6,‎ , p. 2338-2342 (DOI 10.1073/pnas.1011052108).
  4. (en) Brian Switek, « Did Dinosaurs Eat Ants? », sur http://www.smithsonian.com,‎ (consulté le 12 août 2015).
  5. (en) L. M. Chiappe, « The first 85 million years of avian evolution », Nature, vol. 378, no 6555,‎ , p. 349-355 (DOI 10.1038/378349a0).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]