Altis Semiconductor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une entreprise image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une entreprise française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant sujet à controverse, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les critères qui le rendent admissible.

Altis Semiconductor est une entreprise française spécialisée dans la fabrication de circuits intégrés logiques et analogiques. Altis est issue de la société IBM Microélectronique à Corbeil-Essonnes, un des premiers sites européens de fabrication de semiconducteur (la production y a commencé en 1964).

Altis Semiconductor est née en juillet 1999 du rapprochement de deux entreprises importantes de l'industrie des semi-conducteurs, Infineon Technologies et IMD, division microélectronique d'IBM. Elle demeure un des acteurs importants du marché des semi-conducteurs en Europe, avec une capacité de production de 40 000 plaquettes de silicium de 200 mm par mois.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'entreprise est créée en 1999 comme société en nom collectif, 50 % IBM & 50 % Infineon Technologies à partir du site industriel de l'usine IBM Microelectronics qui produisait des puces semi-conducteur sur le même site depuis 1964. Elle est revendue en 2010 à son actionnaire actuel, propriété de Yazid Sabeg.

La vente de l'entreprise à la société Altis international détenue par Yazid Sabeg, alors commissaire à la Diversité et à l’Égalité des chances du gouvernement Fillon, a alimenté des soupçons de conflits d'intérêts[1].

Elle a été condamnée en 2010 pour discrimination syndicale[2].

En 2011, elle avait réalisé un chiffre d'affaires de 126 millions d'euros, générant une perte de 43 millions d'euros et les bilans postérieurs n'ont pas été publiés[3].

La société a été placée en redressement judiciaire le 4 août 2016[4] et est reprise le 30 septembre 2016 par le fondeur X-FAB.[5]

Situation[modifier | modifier le code]

Altis est implantée sur un site de 55 ha sur les communes du Coudray-Montceaux et de Corbeil-Essonnes, au sud de l'Ile-de-France au cœur du campus Essonne Nanopole.

L'entreprise dispose de 22 000 m2 de salle blanche et emploie 900 personnes provenant de quinze nationalités.

Production[modifier | modifier le code]

Altis Semiconductor est spécialisé dans la production de circuits électroniques spécialisés en agissant comme fonderie silicium pour des entreprises de conception de composants sans moyen de production.

Les semi-conducteurs sont ensuite utilisés dans des secteurs d'activité très diversifiés comme :

  • Les cartes à puce
  • La téléphonie mobile
  • Les réseaux et l'Internet
  • Le domaine informatique
  • Le grand public
  • L'industrie
  • L'automobile

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Yazid Sabeg rachète l'usine Altis Semiconductor », Le nouvelobs,‎ (lire en ligne)
  2. « Altis semiconductor condamnée pour discrimination, Le Post, 2011/01/07 »
  3. « Société ALTIS SEMICONDUCTOR à PARIS 8 (Chiffre d'affaires, bilans, résultat) avec Verif.com - Siren 423959287 », sur www.verif.com (consulté le 19 août 2016)
  4. Sandrine Cassini et Philippe Jacqué, « Le tribunal prononce le redressement judiciaire d’Altis », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  5. Le fabricant de semiconducteurs ALTIS repris par la société belge X-FAB