Alpes d'Ammergau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

47° 25′ 59″ N 10° 52′ 48″ E / 47.4331, 10.88 ()

Alpes d'Ammergau
Carte sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 2 340 m, Daniel
Massif Alpes
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de l'Autriche Autriche
Géologie
Roches Roches sédimentaires

Les Alpes d'Ammergau ou massif d'Ammer sont un massif des Préalpes orientales septentrionales. Elles s'élèvent entre l'Allemagne (Bavière) et l'Autriche (Land du Tyrol), au sud-ouest de la vallée de l'Ammer qui leur donne leur nom.

Le Daniel est le point culminant du massif.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le massif est entouré par les Préalpes bavaroises à l'est, le Wetterstein au sud-est, les Alpes de Lechtal au sud-ouest et les Alpes d'Allgäu à l'ouest.

Il est bordé à l'ouest par le Lech.

Sommets principaux[modifier | modifier le code]

Lac d'Eib et Alpes d'Ammergau depuis le Zugspitze
  • Daniel, 2 340 m
  • Upsspitze, 2 332 m
  • Plattberg, 2 247 m
  • Kohlbergspitze, 2 202 m
  • Grosses Pfuitjöchle, 2 197 m
  • Kreuzspitze, 2 185 m
  • Pitzenegg, 2 179 m
  • Geierköpfe, 2 164 m
  • Kleines Pfuitjöchle, 2 145 m
  • Kesseljoch, 2 131 m
  • Hochplatte, 2 082 m
  • Friederspitz, 2 050 m
  • Säuling, 2 047 m
  • Krähe, 2 012 m
  • Gabelschrofen, 2 010 m
  • Kramerspitz, 1 985 m
  • Hoher Straußberg, 1 934 m
  • Klammspitze, 1 924 m
  • Notkarspitze, 1 889 m
  • Geiselstein, 1 885 m
  • Hoher Ziegspitz, 1 864 m
  • Teufelstättkopf, 1 758 m
  • Tegelberg, 1 720 m
  • Laber, 1 686 m
  • Hohe Bleick, 1 638 m
  • Ettaler Manndl, 1 633 m
  • Pürschling, 1 566 m
  • Großer Aufacker, 1 542 m
  • Kofel, 1 342 m

Géologie[modifier | modifier le code]

Le massif est composé principalement de dolomite mais aussi de calcaire. On trouve également du flysch.

Activités[modifier | modifier le code]

Stations de sports d'hiver[modifier | modifier le code]

Sylviculture[modifier | modifier le code]

L'activité humaine marquant le paysage est la sylviculture qui a fortement changé la composition naturelle des forêts et a construit un réseau routier forestier dense. Dans certaines zones (par exemple au Friederspitz), l'exploitation trop intensive cause des problèmes d'érosion des pentes herbeuses. À l'inverse des massifs voisins à l'ouest et au sud-ouest, les Alpes d'Ammergau présentent de rares alpages. La plus grande partie des montagnes est couverte de forêt. Cela est dû au fait que les parties périphériques du massif étaient dans le domaine de chasse royal et que les roches créent des conditions défavorables au pâturage (terres sèches et maigres).

Randonnée[modifier | modifier le code]

Le massif accueille trois étapes de l'itinéraire violet de la Via Alpina. Par ailleurs il est pourvu de quelques refuges qui jalonnent les différents sentiers.

Environnement[modifier | modifier le code]

Une grande partie du massif abrite le parc naturel du massif d'Ammer (Naturschutzgebiet Ammergebirge) qui est, avec ses 288 km2, le plus grand parc de Bavière.

Articles connexes[modifier | modifier le code]