Alice Fitoussi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alice Fitoussi
Description de l'image Alice Fitoussi.jpg.
Informations générales
Naissance
à Bordj Bou Arreridj, Algérie
Décès
à Paris ou peut-être à El Biar, (Alger) Algérie
Influences Musique arabo-andalouse

Alice Fitoussi est une chanteuse algérienne d'origine juive, ayant vécu toute sa vie en Algérie, née le à Bordj Bou Arreridj et décédée en 1978 à Paris[1] (ou selon d'autres sources à El Biar[réf. souhaitée]).

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, Rahmim Fitoussi est un chanteur et violoniste réputé. C’est auprès de lui qu’elle apprend le chant et grave son premier disque à l’âge de treize ans[1], c'était la seule chanteuse juive qui interprétait al-Madih (chant religieux musulman à la gloire du prophète Mahomet)[2]. Après l'indépendance, elle a décide de rester vivre en Algérie, n’allant en France que pour passer l’hiver[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Valérie Amram d’Onofrio et Tarek Ben Ameur, « Le maalouf constantinois » (version du 28 mars 2012 sur l'Internet Archive), sur www.ben-ameur.org
  2. a et b www.okbob.net