Alfred Rethel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rethel (homonymie).
Alfred Rethel
Alfred Rethel Selbstportrait.jpg
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Lieux de travail

Alfred Rethel (1816 à Diepenbend, près d'Aix-la-Chapelle - 1er décembre 1859 à Düsseldorf) était un peintre historique allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père est un haut fonctionnaire dans l'administration préfectorale des départements du Rhin créés par Napoléon 1er[1]. Son premier formateur est un peintre flamand qui fut élève de David, J.B.J. Bastiné[2]. En 1829 il entre à l'Académie de Düsseldorff, dirigée par Wilhelm Schadow. Ses premiers tableaux sont consacrés à l'histoire religieuse. En 1840 il exécute une fresque à l'hôtel de ville d'Aix-la-Chapelle où il retrace les principaux épisodes de la vie de Charlemagne. Il réalise ensuite deux séries de dessins l'une consacrée à la traversée des Alpes par Annibal et une autre à la Danse des morts. Il voyage à Rome en 1852-1853. Atteint par des troubles mentaux Alfred Rethel meurt dans un asile de Düsseldorff.

Élèves[modifier | modifier le code]

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. A.M., « Bibliographie (livre sur A. Rethel) », La Chronique des arts et de la curiosité : supplément à la Gazette des beaux-arts Éditeur : Gazette des beaux-arts (Paris),‎ , p. 227 ([Gallica%20%20ark:/12148/bpt6k6202761d lire en ligne])
  2.  Commissariat général de l'exposition, La peinture allemande à l'époque du romantisme, Paris, Editions des musées nationaux, 1976, 242 p., p.159-160. Le commissariat général de l'exposition était composé de Werner Hofman, Youri Kouznetsov, Michel Laclotte, Hans Joachim Neidhardt, avec la collaboration de Jean-Pierre Cuzin Dominique Didier, Elisabeth Walter

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :