Alexandre Malsch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Malsch.
Alexandre Malsch
Naissance (33 ans)
Lyon
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession
Directeur général du groupe Melty
Autres activités
Ancien membre du CNN en tant que Vice-président chargé des Startups et de l'entrepreneuriat.

Alexandre Malsch, (né le à Lyon), est un entrepreneur français[1] cofondateur et directeur général du groupe média meltygroup. Il est également le vice-président du Conseil national du numérique chargé des startups et de l'entrepreneuriat jusqu'en 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le Alexandre Malsch naît à Lyon[2]. Il fait sa scolarité à l'Institution Notre-Dame-des-Minimes dans le 5e arrondissement.

En l'an 2000, à l'âge de 15 ans, Alexandre Malsch lance son premier site d'actualités visant une audience essentiellement composée d'adolescents, appelé Actuados[3],[4].

L’école Epitech[modifier | modifier le code]

En 2004, il commence ses études à l’école Epitech où il va donner des cours de « bases de données » dès l’année suivante[5]. Il y rencontre son associé, Jérémy Nicolas, qui est alors professeur de « web ».

Ils vont ensuite mettre au point une technologie unique permettant d’identifier en temps réel les sujets d’actualité et les tendances qui intéressent les 18-35 ans[6].

En 2005, Alexandre Malsch et Jérémy Nicolas décident alors de fonder la société eeple, qui deviendra plus tard melty, directement dans une salle de l’école Epitech. Ils lancent melty.fr en 2008[2],[4].

Chef d'entreprise[modifier | modifier le code]

Alexandre Malsch est à la tête d’un groupe média composé de 14 magazines thématiques en France (melty.fr, meltyFashion, meltyStyle, meltyBuzz, meltyFood, meltyCampus, meltyXtrem, meltyDiscovery, Fan2.fr, mcm.fr, june.fr, VirginRadio.fr et NEONmag.fr)[7].

Le groupe est également présent à l’international : en Italie (avec melty.it, meltyBuzz.it et melltyFan.it), en Espagne (avec melty.es, meltyBuzz.es et meltyFan.es)[8], au Brésil (melty.com.br), en Allemagne (melty.de), au Maroc (melty.co.ma), au Mexique (melty.mx), en Pologne (melty.pl), en République Tchèque (melty.cz), en Turquie (meltyhaber.com) et également dans les pays anglophones avec melty.com, son premier site d'actualité en langue anglaise.

En septembre 2012, le groupe a officialisé une levée de fonds d’un montant total de 3,6 millions d’euros, menés par le fonds Serena Capital, Marc Simoncini (Meetic, Sensee), Frédéric Raillard et Farid Mokart (Fred&Farid), Pierre Chappaz (Kelkoo, Wikio, Ebuzzing, Teads), déjà actionnaire de melty, ainsi qu’un spécialiste des médias, Nicolas Plisson[9].

En mars 2017, Alexandre Malsch quitte la présidence de meltygroup et la confie à Jérémie Clévy. Il reste dans le groupe en tant que «Senior Advisor»[10].

Conseil National du Numérique[modifier | modifier le code]

Le le Conseil national du numérique est créé par Nicolas Sarkozy[11]. Alexandre Malsch est alors le plus jeune des membres[5].

Les 24 et 25 mai 2011, Alexandre Malsch participe au premier e-G8 organisé à Paris en marge de la réunion du G8 organisée à Deauville[12].

À partir du , lors de l’arrivée de Patrick Bertrand à la tête du conseil[13],[14], Alexandre Malsch fait partie des vice-présidents chargé des startups et de l’entreprenariat aux côtés de François Momboisse, Bruno Vanryb et Jean-Baptiste Descroix-Vernier[15]. Il quitte le CNNum le .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sébastien Mayoux, « Ces trentenaires américains que le web a rendu riches », sur locita.fr (consulté le 30 octobre 2012)
  2. a et b (en) Emilie Joulia, « Alexandre Malsch, co-fondateur et CEO de MeltyNetwork », sur entrepreneurnow (consulté le 30 octobre 2012)
  3. (en) « Melty le site rentable piloté par un robot », sur lasocialnewsroom.overblog.com (consulté le 3 novembre 2012)
  4. a et b (en) Nicolas Rauline, « Melty du site de lycéen à la multinationale de l'info », sur Les Echos (consulté le 3 novembre 2012)
  5. a et b (en) Cécilia Gabizon, « Il invente le site qui sait tout de vous », sur Lefigaro.fr (consulté le 1er novembre 2012)
  6. « melty, éditeur de sites pour jeunes lève 3,6 millions pour devenir un groupe media global », sur lentreprise.lexpress.fr (consulté le 4 novembre 2013)
  7. « meltynetwork devient meltygroup », sur docnews.fr (consulté le 4 novembre 2013)
  8. « meltygroup accélère son développement à l’international et devient opérateur des sites [[mcm]] et [[june]] de [[Lagardère Active]] », sur offremedia.com (consulté le 4 novembre 2013)
  9. « meltygroup officialise une levée de fonds de 36m d’euros pour booster son développement à l’international », sur frenchweb.fr (consulté le 4 novembre 2013)
  10. Jeanne Dussueil, « Alexandre Malsch quitte la présidence de Melty et installe son successeur », FrenchWeb.fr,‎ (lire en ligne)
  11. (en) « Le Conseil National du Numérique installé par Nicolas Sarkozy », sur Lemondeinformatique.fr (consulté le 30 octobre 2012)
  12. (en) Elisa Bartholomey, « L'e-G8 premier grand sommet du numérique en France », sur publicsenat.fr (consulté le 2 novembre 2012)
  13. (en) Hugo Sedouramane, « Avec l'arrivée de Patrick Bertrand, le bureau du CNNum change de tête », sur Journal du Net (consulté le 4 novembre 2012)
  14. (en) Sandrine Cassini, « Patrick Bertrand prend la présidence du Conseil national du numérique », sur latribune.fr (consulté le 31 octobre 2012)
  15. (en) Conseil National du Numérique, « Membres du CNN », sur Site officiel du CNN (consulté le 4 novembre 2012)