Alexandre Ikonnikov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ikonnikov.
Alexandre Ikonnikov
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (43 ans)
OurjoumVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Alexandre Evguenievitch Ikonnikov (en russe : Александр Евгеньевич Иконников) est un écrivain russe né le à Ourjoum, dans l'oblast de Kirov (alors en République socialiste fédérative soviétique de Russie, URSS).

Ikonnikov suit des études d'allemand à l'université pédagogique d'État de la Viatka. Il enseigne l'anglais à Bystritsa dans le raïon d'Oritchev entre 1998 et 2000, puis l'allemand à Iekaterinbourg avant de revenir à Kirov en 2001[1],[2]. Il travaille ensuite comme journaliste et traducteur à Kirov.

Il rédige les textes d'un album photo d'Annette Frick.

Il écrit en russe et en allemand.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) Знаменитые земляки
  2. (ru) Утекай – не утекай?, Вятская особая газета, 23 avril 2009.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dernières nouvelles du bourbier, nouvelles en russe et en allemand parues sous le titre original Taiga Blues, éditions Alexander Fest, Berlin (Allemagne) en 2002. Traduit en français par Antoine Volodine (pour le russe) et Dominique Petit (pour l'allemand), éditions de l'Olivier, 2003, Paris ; réédition en poche chez Points en 2004.
  • Lizka et ses hommes (Лизка и ее мужчины), roman. Traduit en français par Antoine Volodine, éditions de l'Olivier, 2004.