Alexander Zeldin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zeldin.
Alexander Zeldin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (34 ans)
Activité

Alexander Zeldin, né le est un dramaturge, auteur et metteur en scène de théâtre britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexander Zeldin, neveu de l'historien Théodore Zeldin[1], est étudiant en littérature française en France lorsqu’il crée Constant prince de Calderon de La Barca au Caire, en collaboration avec des musiciens locaux[2].

Alexander Zeldin travaille ensuite à l'Opéra Mariinsky(Saint-Pétersbourg, Russie) et dirige Powder her Face de Thomas Adès, ainsi que des œuvres de Puccini et Maurice Ravel[3].

Il dirige, en 2010, la Compagnie Théâtrale Européenne pour le Napoli Teatro Festival Italia.

En 2011, il devient l’assistant de Marie-Hélène Estienne et de Peter Brook[4] et en parallèle enseigne au dans l’école d’art dramatique East 15 à Loughton. Il forme alors un collectif d'acteurs destinés à collaborer à long terme sur des projets. Il s'associe aussi avec des non acteurs et explique[5] "depuis quelques années je mène un travail théâtral au Royaume-Uni où mes projets d’écriture sont toujours développés dans une relation très étroite et souvent collaborative avec des personnes en dehors du théâtre.Ma dernière pièce, par exemple, Beyond caring, a été créée à partir d’une période d’immersion avec des femmes et hommes de ménage, facilitée par une relation avec les syndicats". En 2017 il est artiste associé du Birmingham Repertory Theatre Il est lauréat du Prix Quercus, prix pour la mise en scène émergente au Royaume-Uni.

Publications et créations[modifier | modifier le code]

Beyond Caring, création en 2014 au Yard Theatre à Hackney. La pièce raconte l'histoire de plusieurs travailleurs temporaires qui se réunissent de nuit dans une usine de viande.

Love, création en Angleterre en 2016, monté en 2018 en France, aux Ateliers Berthier (Odéon-Théâtre de l’Europe), présentée dans le cadre du Festival d'automne. Dans cette pièce Zeldin décrit l'exclusion sociale à partir d'une situation où plusieurs personnes sont réunies par hasard, à la veille de Noël, dans un foyer d’urgence de l’aide sociale britannique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fabienne Darge, « « LOVE », dans l’intimité de la souffrance sociale : Aux Ateliers Berthier, à Paris, Alexander Zeldin ausculte la tragédie de l’exclusion de manière concrète et sensible », Le Monde,‎ , p. 18
  2. « Stage de formation, présentation d'Alexander Zeldin », sur chantiers,nomades.com,
  3. « Politique intime », sur chantiersnomades.com,
  4. « Alexander Zeldin », sur lacommune-aubervilliers.fr,
  5. cf. Cahiers nomades, politique intime.