Alexander Ekman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alexander Ekman
Alexander Ekman (cropped).jpg
Alexander Ekman en 2015.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (36 ans)
Kista (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Karl Wilhelm Alexander Ekman (né le (34 ans) à Kista) est un danseur et chorégraphe suédois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexander Ekman naît à Stockholm en 1984. Il rejoint l’école du Ballet royal de Suède, où il occupe quelques premiers rôles, puis la troupe du Nederlands Dans Theater et le Cullberg Ballet de Stockholm[1]. C’est avec le NDT qu’il crée Cacti en 2010, pièce reprise par la suite par la Sydney Dance Company en 2013[2] et le Boston Ballet en 2014[3] ; dans laquelle les seize danseurs interagissent avec des cactus en pots[2].

En 2014, A Swan Lake, version adaptée du Lac des cygnes voit les danseurs se produire dans 20 cm d’eau : lors des représentations au Théâtre des Champs-Élysées à Paris, 6 000 L d’eau sont nécessaires pour obtenir l’effet souhaité[4].

Play, créé en 2017 à Paris, met en scène 37 danseurs sur scène et utilise un décor à base de cubes et des balles de tennis dans sa chorégraphie[5]. La critique salue « une folle originalité »[5], « une bonne surprise »[6].

Chorégraphies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sophie Jouve, « "Play" : Alexander Ekman transforme l’Opéra Garnier en cour de récréation », Culturebox,‎ (lire en ligne, consulté le 24 novembre 2018)
  2. a et b (en) Reviewed by Jill Sykes, « Playful program powered by dancers out of comfort zone », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le 24 novembre 2018)
  3. (en) Karen Campbell, « Boston Ballet aims to look sharp with US premiere of ‘Cacti’ - The Boston Globe », BostonGlobe.com,‎ (lire en ligne, consulté le 24 novembre 2018)
  4. a et b « Alexander Ekman : l'âme et les revers joueurs de la danse », The Good Life,‎ (lire en ligne, consulté le 24 novembre 2018)
  5. a et b « L'Opéra de Paris, terrain de jeu d'Alexander Ekman - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le 24 novembre 2018)
  6. Emmanuelle Bouchez, « Avec “Play”, le chorégraphe Alexander Ekman s'amuse à l'Opéra Garnier », Télérama.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 24 novembre 2018)
  7. (en) Andrew Taylor, « Choreographer Alexander Ekman brings acclaimed Cacti to Sydney », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le 24 novembre 2018)
  8. (sv) Sveriges Radio, « Blöt Midsommarnattsdröm på Kungliga Operan - Kulturnytt i P1 », sur sverigesradio.se (consulté le 24 novembre 2018)
  9. « Play - Ballet - Programmation Saison 17/18 », sur Opéra national de Paris (consulté le 24 novembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]