Alex Gray (hockey sur glace)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alex Gray.
Alex Gray
Surnom(s) Peanuts[1]
Naissance ,
Glasgow (Écosse)
Décès
Joueur décédé
Position Ailier droit
Tirait de la droite
A joué pour Rangers de New York (LNH)
Maple Leafs de Toronto (LNH)
Millionnaires de Toronto (LCPH)
Indians de Cleveland (LIH)
Crescents de Saskatoon (WCHL)
Carrière pro. 1927-1933

Alex Gray (né le à Glasgow en Écosse – mort le ) est un joueur professionnel de hockey sur glace qui évoluait au poste d'ailier droit.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alex Gray naît le à Glasgow en Écosse mais grandit à Port Arthur en Ontario au Canada, ville qui deviendra par la suite Thunder Bay. Il fait ses débuts avec les Bruins de la ville en 1920-1921 dans le championnat junior ; après une saison avec les Rangers d'Eveleth, il joue dans le championnat senior avec les Ports de Port Arthur[2].

Il joue pendant cinq saisons avec les Ports, terminant meilleur buteur et pointeur de la saison 1923-1924 avec vingt buts et vingt-cinq points[1]. Gray termine également meilleur buteur et pointeur de la ligue en 1924-1925[1] et remporte avec les Ports la Coupe Allan en jouant aux côtés de Lorne Chabot en 1925 et 1926[3].

Le 22 août 1926, il signe un contrat professionnel avec les Rangers de New York de la Ligue nationale de hockey mais joue une dernière saison avec les Ports Chabot et termine une nouvelle fois meilleur buteur et pointeur[1]. Il fait ses débuts dans la LNH lors de la saison 1927-128 avec les Rangers de New York. Ils terminent la saison régulière à la deuxième place de la division Américaine, quatre points derrière les Bruins de Boston[4]. Les premières équipes de chaque division sont directement qualifiées pour les demi-finales alors que les Rangers jouent un tour préliminaire contre les troisièmes de leur division, les Pirates de Pittsburgh. Les Rangers de New York battent tout d'abord les Pirates puis font également chuter les Bruins pour atteindre la finale de la Coupe Stanley contre les Maroons de Montréal[5]. Les Rangers remportent leur première Coupe Stanley en battant les joueurs de Montréal trois matchs à deux[5].

Gray est transféré au début de la saison suivante aux Maple Leafs de Toronto ; il est échangé en compagnie de Lorne Chabot en retour de Butch Keeling et de John Ross Roach[1]. Il joue sept matchs au cours de la saison avec les Maple Leafs avant de rejoindre les Ravinas de Toronto de la Canadian Professional Hockey League le 28 novembre 1928[1]. Il rejoint les rangs de la Ligue internationale de hockey la saison suivante et y restera pour quatre saisons avant de mettre fin à sa carrière en 1933[2].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[6]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1920-1921 Bruins de Port Arthur TBHL Jr.
1921-1922 Rangers d'Eveleth USAHA
1922-1923 Ports de Port Arthur TBHL Sr. 14 18 8 26 10 2 0 1 1 0
1923-1924 Ports de Port Arthur TBHL Sr. 14 20 5 25 4 2 1 1 2 0
1924-1925 Ports de Port Arthur TBHL Sr. 20 17 7 24 9 10 11 4 15 4
1925-1926 Ports de Port Arthur TBHL Sr. 18 12 9 21 14 3 0 0 0 0
Coupe Allan 6 4 1 5 0
1926-1927 Ports de Port Arthur TBHL Sr. 19 27 6 33 31 9 1 0 1 0
1927-1928 Rangers de New York LNH 43 7 0 7 30 9 1 0 1 0
1928-1929 Maple Leafs de Toronto LNH 7 0 0 0 2 4 0 0 0 0
1928-1929 Ravinas de Toronto Can-Pro 37 11 3 14 51 2 3 0 3 4
1929-1930 Indians de Cleveland LIH 42 21 12 33 54 6 4 3 7 4
1930-1931 Indians de Cleveland LIH 48 29 8 37 55 6 4 2 6 6
1931-1932 Indians de Cleveland LIH 48 16 10 26 35
1932-1933 Indians de Cleveland
Bulldogs de Windsor
LIH 39 7 8 15 15
Totaux LNH 50 7 0 7 32 13 1 0 1 0

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

  • 1924-1925 : remporte la Coupe Allan avec les Ports de Port Arthur
  • 1925-1926 : remporte la Coupe Allan avec les Ports de Port Arthur
  • 1927-1928 : remporte la Coupe Stanley de la Ligue nationale de hockey avec les Rangers de New York

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Diamond 1998, p. 712
  2. a et b (en) « Alex Gray, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 20 mars 2012)
  3. Diamond 1998, p. 402
  4. Diamond 1998, p. 72
  5. a et b Diamond 1998, p. 263
  6. (en) « Alex Gray (hockey sur glace) hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Dan Diamond, Total Hockey: The Official Encyclopedia of the National Hockey League, Total Sports, , 1879 p. (ISBN 978-0836271140)