Alejandra Radano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alejandra Radano
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Alejandra Radano (née à Buenos Aires en Argentine) est une actrice et chanteuse de nationalité italo-argentine - sa carrière est principalement franco-argentine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'une mère pianiste et d'un père sociologue, elle étudie le piano, le chant, la peinture, la danse, la littérature et se consacre au chant (music-hall et comédie musicale). Elle suit une formation au conservatoire de Buenos Aires, qu'elle quitte en 1990.

Elle joue et chante dans plusieurs comédies musicales en Argentine, ainsi qu'en France et en Italie, en français puis en italien, en 2002 et 2003 avec Catherine Ringer dans Concha Bonita.

Dans son portrait dans Le Monde[1], le journaliste Olivier Schmitt la dépeint ainsi:

« D'abord un visage à la Barbra Streisand, mais plus charmant, une bouche sensuelle et un regard clair, de ces yeux qui disent dans un même éclat la joie et la douleur de vivre ; un corps tout aussi expressif et délié ; une voix enfin, au registre étendu, riche, aux harmoniques infinies... Les atouts d'Alejandra Radano sont d'une grande interprète »

En Argentine, indique le journaliste, « elle a chanté les grands hits du répertoire populaire américain (...), le répertoire européen de l'entre-deux-guerres, les chansons du music-hall français, donné des récitals de tango, joué dans des pièces de théâtre et dans des téléfilms. »

En novembre et , Alejandra Radano est à nouveau à l'affiche à Paris, dans le "spectacle dramatique et musical" Divino Amore d'Alfredo Arias et René de Ceccatty. De même en novembre et , dans trois spectacles mis en scène et écrits ou coécrits par Alfredo Arias, Trois tangos (livret de Gonzalo Demaria, musique de Axel Krygier), Tatouage (de Alfredo Arias) et Cabaret Brecht Tango Broadway.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Frontera Sur (ou America Mia), Argentine
  • 1999 : Campeones de la vida (TV) (titre anglais: Champions of Life), Argentine : Milena
  • 2002 : 099 Central (titre anglais: Brigade 099), Argentine : Yiya
  • 2002 : Assassination Tango, de Robert Duvall, Argentine-États-Unis
  • 2005 : El Buen destino

Commentaires[modifier | modifier le code]

Son rôle de Myriam, l'ancienne amante de Pablo/Concha dans la pièce Concha Bonita en 2002, lui a valu des critiques laudatives en France: « Alexandra Radano, enfin, la belle Argentine à la palette contrastée, fille de music-hall et de comédies musicales, pour la première fois en France »[5], « une extraordinaire chanteuse argentine, Alejandra Radano »[6]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]