Aldolase B

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aldolase.

Fructose-bisphosphate aldolase B
Image illustrative de l’article Aldolase B
Aldolase B de lapin (PDB 1FDJ)
Caractéristiques générales
Symbole ALDOB
N° EC 4.1.2.13
Homo sapiens
Locus 9q31.1
Masse moléculaire 39 473 Da[1]
Nombre de résidus 364 acides aminés[1]
Entrez 229
HUGO 417
OMIM 612724
UniProt P05062
RefSeq (ARNm) NM_000035.3
RefSeq (protéine) NP_000026.2
Ensembl ENSG00000136872
PDB 1QO5, 1XDL, 1XDM

GENATLASGeneTestsGoPubmedHCOPH-InvDBTreefamVega

Liens accessibles depuis GeneCards et HUGO.

L'adolase B est l'une des trois isoenzymes de l'aldolase, une lyase qui catalyse les réactions :

D-fructose-1-phosphate    D-glycéraldéhyde + dihydroxyacétone phosphate ;
D-fructose-1,6-bisphosphate    D-glycéraldéhyde-3-phosphate + dihydroxyacétone phosphate.

Cette enzyme joue un rôle clé dans la glycolyse et la gluconéogenèse. Chez les mammifères, l'aldolase B est exprimée préférentiellement dans le foie tandis que l'aldolase A est exprimée dans les muscles et les érythrocytes et l'aldolase C est exprimée dans le cerveau. Contrairement aux deux autres, qui présentent une préférence pour le fructose-1,6-bisphosphate, l'aldolase B agit aussi bien sur le frucose-1,6-bisphosphate que sur le fructose-1-phosphate[2]. Chez l'homme, elle est encodée par le gène ALDOB situé sur le chromosome 9. Une mutation de ce gène, qui a une longueur de 14 500 paires de bases et contient 9 exons[3], peut être responsable d'une fructosémie[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Les valeurs de la masse et du nombre de résidus indiquées ici sont celles du précurseur protéique issu de la traduction du gène, avant modifications post-traductionnelles, et peuvent différer significativement des valeurs correspondantes pour la protéine fonctionnelle.
  2. (en) A. R. Dalby, D. R. Tolan et J. A. Littlechild, « The structure of human liver fructose-1,6-bisphosphate aldolase », Acta Crystallographica Section D, vol. 57, no Pt 11,‎ , p. 1526-1533 (PMID 11679716, DOI 10.1107/S0907444901012719, lire en ligne)
  3. (en) I. Henry, P. Gallano, C. Besmond, D. Weil, M. G. Mattei, C. Turleau, J. Boué, A. Kahn et C. Junien, « The structural gene for aldolase B (ALDB) maps to 9q13→32 », Annals of Human Genetics, vol. 49, no 3,‎ , p. 173-180 (PMID 3000275, DOI 10.1111/j.1469-1809.1985.tb01691.x, lire en ligne)
  4. (en) T. M. Cox, « Aldolase B and fructose intolerance », The FASEB Journal, vol. 8, no 1,‎ , p. 62-71 (PMID 8299892, lire en ligne)