Julien Malland (Seth)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Julien Malland)
Seth
Image dans Infobox.
Seth à Fontaine en juin 2017
(Grenoble Street Art Fest).
Naissance
(49 ans)
Paris
Nom de naissance
Julien Malland
Nationalité
Activités
Autres activités
Formation
Mouvement
Site web

Julien Malland, plus connu sous le pseudonyme de « Seth » qui signait dans un premier temps « Set », né à Paris le , est un artiste urbain parisien connu pour de nombreuses compositions murales de personnages, souvent des enfants, vus en trois-quart dos (ou trois-quart arrière).

Seth est un artiste globe trotter, se dénommant, lui-même, sous l'appellation originale de « globe-painter » et connu du grand public en tant qu'auteur et animateur d'émissions de télévision grâce à des reportages consacrés à l'art urbain dans de nombreux pays. Certains de ses reportages ont été diffusés, dans le cadre d'une émission hebdomadaire, sur la chaîne de télévision française Canal+.

Il est également l'auteur de livres consacrés à ce sujet et le co-fondateur de la maison d'édition L’œil d'Horus. Il est l'initiateur de la collection « Wasted Talent » qui propose une série de monographies d’artistes issus du mouvement de culture urbaine de graffiti[1].

L'artiste a collaboré, en qualité de dessinateur, à la bande dessinée Lascars, issue de la série d'animation de Canal+[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

« Seth » commence sa carrière d'artiste urbain en 1996. Lycéen, il commença à s'intéresser à l'art des rues en photographiant des graffitis dans les rues de Paris. Invité par des amis, il lança une première action artistique : il réalisait des dessins et ses amis le lettrage. Ses premières compositions à la bombe furent réalisés sur les murs du vingtième arrondissement de Paris. Seth, selon ses propres déclarations se lança tout de suite dans la création de personnages très stylisés[3].

L'artiste est diplômé de l’ENSAD en 2000[4]. La réalisation de personnages est donc sa spécialité et ses voyages à travers le monde (2003), la découverte des coutumes et les contacts avec les artistes urbains locaux lui ouvrent d'autres perspectives artistiques et font évoluer son style.

Surnommé le « globe painter »[5] pour avoir peint dans de nombreux endroits dans le monde (France, Canada, Chine, Chili, Indonésie, Ukraine), Seth travaille en illustrateur et graphiste freelance ; il dirige aussi la maison d'édition Wasted Talent.

Son livre Globe-painter résume sa vision et son idéal : il s'agit d'un carnet de voyage combinant photos, dessins et illustrations retraçant son itinéraire de peintre muraliste qui a rencontré des artistes de street art du monde entier (Rio de Janeiro, São Paulo, Santiago du Chili, Valparaiso, Sydney, Hong Kong, Tokyo). Dans ce recueil, Seth aborde une autre façon de voyager et de vivre les activités picturales de la rue[6].

Seth a également été le présentateur et l'auteur de treize reportages, regroupés sous le titre Globe-painter, de la série Les Nouveaux Explorateurs diffusée sur Canal+, les dimanches après-midis[7].

Travaux[modifier | modifier le code]

Influence[modifier | modifier le code]

Inspiré par les travaux de l'auteur de bande dessinée Hugo Pratt, Seth est également inspiré par le mangaka Hayao Miyazaki, auteur (entre autres) de film d'animation historiques et fantastiques japonais et plus particulièrement par le film Le Voyage de Chihiro. Seth est également un admirateur du peintre expressionniste autrichien Egon Schiele et de son maître, le peintre symboliste également d'origine autrichienne, Gustav Klimt[8].

Style[modifier | modifier le code]

Ses sujets sont souvent liés à l'enfance du monde entier, enfants souvent imaginés dans un espace hors de toute pesanteur. Les personnages sont aussi fréquemment représentés de trois quarts arrière ou quelquefois sans visage discernable et ils (ou elles) ont généralement des contours très fins donnant ainsi l'impression d'une représentation au pinceau avec une grande maîtrise des couleurs et des ombres[9].

Œuvres notables[modifier | modifier le code]

icône image Images externes
Oeuvre typique de l'art de Seth (jeune fille)
Œuvre typique de l'art de Seth (jeune garçon).
Deux enfants au bateau, place de la Commune-de-Paris.
Poteaux, parc de Belleville à Paris.
Vue générale de la station de tramway à Fontaine.

Œuvres créées lors d'un festival[modifier | modifier le code]

Autres œuvres (par pays)[modifier | modifier le code]

En Chine[modifier | modifier le code]

  • Les dix portraits de Fengjing (2016) dont :
    • Red Icon
    • Chinese escape
    • Peasant calligrapher
    • The way is the goal
    • Frienship is one mind in two bodies

En France[modifier | modifier le code]

  • Paris
    • Jeune fille au parapluie, Rue Émile-Deslandres (2015)
    • Poteaux, parc de Belleville (2015)
    • Fluctuat Nec Mergitur (2015)
  • Île de La Réunion
    • Deux fresques Cité Rose des Vents à Le Port (2015)

En Inde[modifier | modifier le code]

Art sur les murs de Bandra, Mumbai.

En Indonésie[modifier | modifier le code]

  • Sleepy girl à Canggu, Bali (2016)
  • After school à Canggu, Bali (2016)
  • Javanese Triptych à Merapi (2017)
  • Three Woman à Merapi (2017)

En Italie[modifier | modifier le code]

  • Big city life, Tor Marancia à Rome (2014)

En Tunisie[modifier | modifier le code]

En Ukraine[modifier | modifier le code]

  • Popasna's swing, Donbass (2014)

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

  • Wendy at the window à Jersey City, New Jersey (2017)

Télévision[modifier | modifier le code]

Les Nouveaux Explorateurs[modifier | modifier le code]

Liste des émissions Les Nouveaux Explorateurs de 2009 à 2014 par pays et date de diffusion
No  Présentateur Thème Lieu Première diffusion
92 Julien Malland (Seth) Le globe-painter Le Brésil 27/09/2009
110 Julien Malland (Seth) Le globe-painter L’Afrique du Sud 21/02/2010
124 Julien Malland (Seth) Le globe-painter L’Inde 30/05/2010
135 Julien Malland (Seth) Le globe-painter La Chine 21/11/2010
147 Julien Malland (Seth) Le globe-painter Mexique 06/03/2011
169 Julien Malland (Seth) Le globe-painter Indonésie 30/10/2011
180 Julien Malland (Seth) Le globe-painter Sénégal 29/01/2012
195 Julien Malland (Seth) Le globe-painter Le Pérou 10/06/2012
207 Julien Malland (Seth) Le globe-painter L'Ukraine 18/11/2012
218 Julien Malland (Seth) Le globe-painter La Réunion et Madagascar 17/02/2013
227 Julien Malland (Seth) Le globe-painter Le Cambodge 12/05/2013
239 Julien Malland (Seth) Le globe-painter L'Australie 24/11/2013
259 Julien Malland (Seth) Le globe-painter L'Argentine 18/05/2014

Autres émissions (documentaires)[modifier | modifier le code]

Toutes produites par Bonne Pioche Productions.
  • « Graffiti Argentina » en Argentine, réalisé par Julien Malland et Timo Ebermann, 52 min, 2014
  • « Graffiti Outback » en Argentine, réalisé par Julien Malland et Timo Ebermann, 52 min, 2013
  • « Khmers et sprays » au Cambodge, réalisé par Julien Malland et Timo Ebermann, 52 min, 2013
  • « Des îles et des arts » à la Réunion et Madagascar, réalisé par Vincent Lefebvre, 52 min, 2012
  • « Icône de rue en Ukraine », réalisé par Olivier Lemaire, 52 min, 2012
  • « Graffiti Chicha » au Pérou, réalisé par Olivier Lemaire, 52 min, 2012
  • « Défaites le mur » en Israël-Palestine, réalisé par Vincent Lefebvre, 52 min, 2012
  • « Graffiti Yassa » au Sénégal, réalisé par Vincent Lefebvre, 52 min, 2011

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Kapital, un an de graffiti à Paris avec Gautier Bischoff, éditions Alternatives, 2000 Cet ouvrage, écrit en collaboration avec un photographe, présente toutes les formes et techniques du street art du plus simple (tag) au plus élaboré.
  •  Globe-painter, 7 mois de voyages et de graffiti, éditions Alternatives, 2007
  •  Tropical Spray, Voyage au cœur du graffiti brésilien, éditions Alternatives, 2010
  •  Extramuros, Chroniques d’un Globe-painter, éditions Alternatives, 2012

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]