Achille Falcone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Achille Falcone

Naissance vers 1570
Cosenza Drapeau de l'Espagne Monarchie espagnole
Décès
Cosenza Drapeau de l'Espagne Monarchie espagnole
Activité principale compositeur

Achille Falcone (né à Cosenza vers 1570 – mort à Cosenza le ) est un compositeur italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il existe peu d'informations biographiques sur Falcone. On ne sait pas où il a étudié; on sait qu'il a été admis à la prestigieuse Accademia Cosentina (it) à un très jeune âge et a été nommé maître de chapelle à Caltagirone[1]. Ne subsistent que très peu de ses compositions; dans celles-ci, par exemple dans une messe pour cinq chœurs, on trouve l'utilisation d'une technique polyphonique extrêmement complexe. Giuseppe Baini l'a placé parmi les plus grands musiciens de la Renaissance[2].

Falcone est connu pour son duel musical avec Sebastián Raval, qui a eu lieu à Palerme en 1600. Les adversaires devaient improviser un madrigal à cinq voix contenant cinq fugues. L'arbitre Nicolas Toscano a attribué la victoire à Falcone; entre autres choses, Raval avait tenté de remplacer cette improvisation par une autre composition basée sur le même thème qu'il avait composée plus tôt. Raval a demandé une nouvelle confrontation dans un nouveau concours qui comprendrait la composition de deux madrigaux à trois et six voix et d'un motet à sept voix renfermant un canon. Raval aurait intercepté et falsifié les compositions de Falcone avant qu'elles ne soient parvenues aux juges. À l'issue de cette deuxième confrontation, Raval a remporté le concours[3]. Comme dans l'intervalle, Achille Falcone était décédé, pour défendre l'honneur musical de son fils, son père Antonio a publié les morceaux ayant servi au concours dans un volume dans lequel figurent également les compositions d'Achille Falcone[4].

Compositions[modifier | modifier le code]

  • Antonio Falcone (a cura di), Alli signori musici di Roma madrigali a 5 voci di Achille Falcone musico et academico cusentino maestro di cappella di Caltagirone, con alcune opere fatte all'improviso à competenza, con Seb. Ravalle frà cappellano di Malta... con una narratione come veramente il fatto seguisse, Venise, Giacomo Vincenti, 1603
  • Madrigali, mottetti e ricercari : madrigali a cinque voci, con alcune opere fatte all'improviso a competenza con Sebastian Raval, maestro della Cappella reale di Sicilia, con una narrazione come veramente il fatto seguisse, Venise: Giacomo Vincenzi (1603). Édition moderne de Massimo Privitera ; avec les canons énigmatiques résolus de Giovanni Doro, Florence : L. S. Olschki, 2000, (ISBN 88-222-4838-4)
  • Madrigale per tenore e basso continuo dans la collation de Pietro Maria Marsolo Secondo libro de madrigali a quattro voci, opera decima, Venise, Giacomo Vincenti, 1614; publication en édition moderne dans: Lorenzo Gennaro Bianconi, Musiche rinascimentali siciliane, Vol. IV, Rome: De Santis, 1973.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Achille Falcone » (voir la liste des auteurs).
  1. Walter Marzilli, Op. cit
  2. Giuseppe Baini, Memorie storico-critiche della vita e delle opere di Giovanni Pierluigi da Palestrina, Rome: Società Tipografica, 1828, pp. 39 segg.
  3. Ottavio Tiby, «Sebastian Raval. A 16th century Spanish musician in Italy», Musica disciplina, II (1948), pp. 217-223
  4. Antonio Falcone, Alli signori musici di Roma,ecc., Venise, Giacomo Vincenti, 1603.

Liens externes[modifier | modifier le code]