Accident de métro du 22 juin 2009 à Washington

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article général Pour un article plus général, voir Métro de Washington.
Les deux rames de métro encastrées.

L'accident de métro du 22 juin 2009 à Washington est une collision survenue entre deux rames de la Red Line dans le métro de Washington le .

Conséquences de l'accident[modifier | modifier le code]

Il s'agit de l'accident le plus meurtrier du métro de Washington[1], avec 9 morts (un conducteur et huit passagers) et 80 blessés.

Le service reprit 5 jours plus tard (le ) sur la portion de ligne où avait eu lieu l'accident, mais à une vitesse réduite.

L'enquête est actuellement[Quand ?] en cours pour déterminer les causes de l'accident.

L'accident eut lieu entre une rame de métro arrêtée sur la voie et une rame qui est arrivée à grande vitesse sur la même voie, dans le même sens de circulation. La rame de métro qui était en mouvement lors de la collision était de type 1000-séries, du fabricant Rohr Industries. Ce type de rame fut mis en service en 1976, puis rénové dans les années 1990.

En 2006, le conseil national de la sécurité des transports (en anglais National Transportation Safety Board, NTSB) décrivit les voitures de type 1000-séries comme (en)« vulnerable to catastrophic telescoping damage and complete loss of occupant survival space in a longitudinal end-structure collision » , « vulnérable à de catastrophiques dégâts en série et perte totale de l'espace de survie des occupants dans une collision longitudinale en bout de structure ». Il recommanda une rénovation de toutes les voitures de ce type après la collision à la station Woodley Park–Zoo/Adams Morgan en 2004, durant laquelle une voiture de type 1000-séries se télescopa dans une autre rame.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tom Bridge, « Metro Derailment, Collision at Fort Totten, 4 Dead », We Love DC, (consulté le 23 juin 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]