Abemama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le monde insulaire image illustrant les Kiribati
Cet article est une ébauche concernant le monde insulaire et les Kiribati.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Abemama
Apamama (en)
Image satellite d'Abemama.
Image satellite d'Abemama.
Géographie
Pays Drapeau des Kiribati Kiribati
Archipel Îles Gilbert
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 0° 23′ 59″ N, 173° 52′ 37″ E
Superficie 16 km2
Nombre d'îles 5
Île(s) principale(s) Tabiang
Géologie Atoll
Administration
Aucun découpage territorial -
Démographie
Population 3 299 hab. (2015)
Densité 206,19 hab./km2
Plus grande ville Tabiang
Autres informations
Fuseau horaire UTC+12

Géolocalisation sur la carte : Kiribati

(Voir situation sur carte : Kiribati)
Abemama
Abemama
Îles aux Kiribati

Abemama (anciennement un court moment Roger Simpson Island) est un atoll des Kiribati, dans l'archipel des îles Gilbert (partie centrale).

Sa superficie est de 16 km2 pour une population de 3 299 Gilbertins. C'est le lieu de proclamation, par le capitaine Davis du Royalist du protectorat britannique du 27 mai 1892 sur toutes les îles Gilbert. Ce fut également une résidence de Robert Louis Stevenson et la cure du père Ernest Sabatier.

La population se répartit sur 14 localités selon le recensement de 2015 :

  • Abatiku, 154 habitants, sur un îlot isolé du reste de l'atoll
  • Tabiang, 554, le village le plus peuplé
  • Tekatirirake, 168,
  • Tanimainiku, 136,
  • Kauma, 146,
  • Bukiraba, 110,
  • Baretoa, 160,
  • Tabontebike, 252,
  • Kariatebike, 251,
  • Bangotantekabwaia, 409,
  • Tebanga, 252,
  • Manoku, 220,
  • Kabangaki, 411,
  • Biike, 6 (un foyer seulement), sur un îlot isolé sur l'atoll.

Vers la fin du XIXe siècle, Abemama fut la capitale d'un royaume dirigé par le roi Tembinok', dont l'autorité s'étendit sur Aranuka, Kuria et, brièvement, Maiana et Nonouti[1].

Abemama possède un aéroport (code AITA : AEA).

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Stevenson, Robert L., In the South Seas, part IV