Abdoulaye Konaté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Konaté.
Abdoulaye Konaté
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Graphiste, peintre, artiste d'installations, sculpteurVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions

Abdoulaye Konaté, né en 1953 à Diré, est l'une des grandes figures des arts plastiques au Mali. Abordant la tapisserie, la confection, la peinture et la sculpture, il fait du tissu son principal matériau de création[1] et puise son inspiration tant dans les spiritualités africaines que dans l'actualité mondiale[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié à l'Institut National des Arts de Bamako, de 1972 à 1976. Il a également été formé, de 1978 à 1985, à l'institut Supérieur des Arts de La Havane (Cuba) dont il est sorti diplômé[3].

Il a exposé à Cuba, en France, aux États-Unis, au Japon, en Côte d’Ivoire, en Espagne, au Portugal, au Bénin, au Sénégal, en Autriche, en Italie, en Afrique du Sud, au Brésil et en Allemagne[4].

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Abdoulaye Konaté, grand couturier », Jeune Afrique, 21 mars 2012 [1]
  2. Dak'Art 2006, catalogue de la 7e Biennale de l'art africain contemporain, 2006, p. 218 [2]
  3. « Biographie d'Abdoulaye Konaté », sur http://maliba.8m.com (consulté le 27 septembre 2012)
  4. « Abdoulaye Konaté : Peintre malien au firmament de l’art plastique mondial », sur diasporaction.com (consulté le 23 septembre 2012)
  5. « Abdoulaye Konaté », sur revuenoire.com (consulté le 27 septembre 2012)
  6. « Abdoulaye Konaté », sur biennaledakar.org (consulté le 23 septembre 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Abdoulaye Konaté : peintures, installations, Centre culturel français de Bamako, 1997, 22 p.
  • Joëlle Busca, La toile d'Abdoulaye Konaté, Ministère de la culture, Bamako ; Galerie nationale d'art, Dakar, 2011, 28 p.
  • Gwenola Corre, Abdoulaye Konaté : plasticien, Les Carnets de la Création, L'Œil, Paris, 2001, 24 p. (ISBN 2-912415-14-4)
  • (en) Paul Ramey Davis, Becoming Emblématique: The Life and Artwork of Abdoulaye Konaté, Indiana University, 2007, 104 p. (thèse)

Liens externes[modifier | modifier le code]