1er régiment du service militaire adapté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Régiment du Service Militaire Adapté de la Martinique
Image illustrative de l’article 1er régiment du service militaire adapté
Insigne du Régiment du service militaire adapté de la Martinique.

Création 1961
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Troupes de marine
Rôle École
Garnison Fort-de-France, Martinique

Historique[modifier | modifier le code]

La première unité du service militaire adapté à être créée, fut le régiment mixte des Antilles-Guyane, en 1961.
En 1964 création du 1er bataillon.
En 1976 création du régiment du service militaire adapté et reçoit la garde du premier drapeau du SMA, celui du régiment mixte des Antilles-Guyane.
Maintenant Régiment du Service Militaire Adapté de la Martinique (RSMA-M), il est toujours en activité aujourd'hui.

Drapeau[modifier | modifier le code]

Il ne porte aucune inscription[1]:

Organisation[modifier | modifier le code]

Héritier du régiment mixte des Antilles-Guyane (RSMA-G) créé en 1961 par l’impulsion du général NEMO, commandant supérieur des forces armées des Antilles-Guyane, le RSMA de Martinique est installé depuis 1966 au LAMENTIN, au quartier Brière de l'Isle.

Implanté dans le berceau historique du SMA, le RSMA de la Martinique bénéficie d’une très forte légitimité.

Le régiment peut être mis à disposition du Commandement Supérieur des Forces armées des Antilles en cas de crise ou de catastrophe naturelle. L'instruction militaire représente 30 % des activités.

Dans sa mission majeure, le régiment agit en étroite collaboration avec les partenaires institutionnels et privés locaux et se consacre essentiellement à la resocialisation par le travail et à la formation technique des volontaires du SMA dans 25 filières professionnelles.

Ainsi, le régiment a été dernièrement associé aux réunions du SPEL* en vue de la mise en œuvre des emplois d’avenir et convié par le MEDEF à participer aux réflexions sur le développement de l’alternance en Martinique.

Grâce aux synergies développées localement et à l’engagement total de l’encadrement, les résultats obtenus en 2013 sont excellents, en particulier dans le domaine de l’insertion qui atteint un taux de près de 80 %. Elle se concrétise par une forte mobilité (un tiers des insertions est réalisé en métropole), mais surtout en local, par de l’emploi direct et de l’alternance. L’engagement quotidien et la disponibilité permanente des cadres au service de l’employabilité des jeunes sont déterminants dans l’atteinte de tels résultats.

Engagé dans la montée en puissance vers le SMA 6000, le RSMA de la Martinique devrait accueillir à horizon 2017 quelques 1000 jeunes en flux annuel contre plus de 700 aujourd’hui.

* SPEL : Service Public de l’Emploi Local.

TAUX D'INSERTION des Volontaires stagiaires.

  • 2009 : 76,3 %
  •  2013 : 83 %

FORMATIONS PROFESSIONNELLES

Agent de prévention et de sécurité - Agent d'entretien espaces verts - Maraîchers horticulteur - Agent d'entretien du bâtiment - Menuisier - Charpentier bois - Conducteur d'engin TP - Mécanicien automobile - Agent de restauration aide cuisinier - Conducteur tous transports voyageur - Conducteur tous transport marchandise - Agent administratif - Agent magasinier-Agent touristique - Agent loisirs, sportifs et culturels - Agent d'aide à la personne- Agent technique de vente - Agent d'installation et entretien Énergie Renouvelable - Agent dépannage en climatisation - Agent de propreté et d'hygiène- Agent d'hôtellerie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décision No 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]