Ödön Beöthy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans le nom hongrois Beöthy Ödön , le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Ödön  Beöthy, où le prénom précède le nom.
Ödön Beöthy
Portrait de Ödön Beöthy par Franz Eybl
Portrait de Ödön Beöthy par Franz Eybl
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Nagyvárad
Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Date de décès
Lieu de décès Ville libre et hanséatique de Hambourg
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Nationalité Hongrois
Parti politique Parti libéral

Ödön Beöthy de Bessenyő (hongrois: bessenyői (hu) Beöthy Ödön, [ˈbøːti]), né le à Nagyvárad et décédé le à Hambourg est une personnalité politique hongroise.

Carrière[modifier | modifier le code]

Issue d'une famille hongroise de Transylvanie, il est le fils du colonel László Beöthy, qui fut également alispán, et de Janka Husztinger. Beöthy participe durant son service militaire (1812–1820) aux guerres napoléoniennes et combat notamment durant la bataille de Leipzig (1813). Juge (táblabíró) du comté de Bihar, membre du Parti libéral, il est envoyé au parlement par son comté en 1826 et à nouveau en 1830. Remarqué pour son éloquence, il ne devient réellement connu qu'à partir de la session de 1832-1836 quand, aux côtés de Ferenc Deák, il défend, comme catholique libéral, le point de vue protestant dans la question du mariage mixte. Il est aussi un ardent défenseur de la liberté d'expression.

En 1841, il est élu alispán (vice comte-suprême) de son comté afin de contrecarrer l'influence du főispán Lajos Tisza (en), et se fait le chancre de la cause populaire. Exclu après 1843, tant du parlement que de sa position officielle dans le comté, par les conservateurs, il recouvre toute son autorité aux débuts de la Révolution hongroise de 1848, devenant commandant de milice, député et főispán du Bihar. Il propose le 5 juillet 1848 une réforme radicale de la Chambre haute lors de sa première session. Durant toute la guerre d'indépendance, il sert énergiquement le gouvernement hongrois comme commissaire du gouvernement pour le Partium puis pour la Transylvanie (erdélyi kormánybiztos).

Il apparaît vers la fin de la guerre comme parlementaire à la diète de Szeged. Après la capitulation de Világos (en) le 13 août 1849, il se réfugie successivement à Paris, Londres (auprès de Richard Cobden) puis Jersey où il fait la connaissance de Victor Hugo qui le reçoit chez lui. De là, il part à Hambourg retrouver sa femme. Il y meurt le 7 décembre 1854.
Beöthy était un homme d'une grande habileté et un excellent orateur. Il a exercé une grande influence sur ses contemporains, aussi bien sur le plan social que politique, notamment en raison de son tact et de son esprit plaisant.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]