Étienne Augustin Seurrat de La Barre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Étienne Augustin Seurrat de La Barre
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Parentèle
Jacques-Isaac Seurrat de La Boulaye (neveu)
Joseph Seurrat de Guilleville (d) (neveu)Voir et modifier les données sur Wikidata

Étienne Augustin Seurrat de La Barre (1707 - 1777) était un industriel orléanais qui investit dans le raffinage du sucre. Il était membre de la Famille Seurrat de La Boulaye, établie à Orléans depuis le XVe siècle, qui fournit nombre de notables à la ville.

Biographie[modifier | modifier le code]

Étienne Augustin Prosper Seurrat de La Barre, chevalier et seigneur de La Grand-Cour, était le fils d'Étienne Seurrat de La Grand-Cour, échevin d'Orléans, et de Madeleine de Loynes. Il était aussi l'oncle de Jacques-Isaac Seurrat de La Boulaye.

Il fut administrateur de l'hôpital général d'Orléans et raffineur à Orléans. Il épousa Élisabeth Oursel, fille d'un riche négociant du Havre et capitaine quartenier, dont la famille fut anoblie par lettres patentes en . Leurs deux filles épousèrent les principaux raffineurs d'Orléans (Prosper Augustin Tassin de Charsonville et Philippe Miron de Poisioux) et furent portraiturées avec leurs époux respectifs par Jean-Baptiste Perronneau.

Sources[modifier | modifier le code]

  • La famille Seurrat d'Orléans 1497-1791 - Une stratégie d'ascension sociale par Myriam Belair, 1995-1996
  • Dossiers techniques du service municipal archéologique de la ville d'Orléans
  • Histoire architecturale d'Orléans par Léon de Buzonnière
  • DRAC Centre (monuments historiques)
  • Portrait et pouvoir aux XVII° et XVIII° siècles par les musées Région Centre
  • Archives municipales d'Orléans : la famille Tassin au XVIII° siècle par Anne-Cécile Hodeau (mémoire Faculté d'Orléans - 1994)
  • Monographie Dictionnary of pastellists before 1800 par Neil Jeffares.
  • Héau Gérard, Généalogie et Histoire de la famille Tassin (Orléans), Donnery, 2010 (182 p)