Éric II de Brunswick-Calenberg-Göttingen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Éric II.
Éric II de Brunswick-Calenberg-Göttingen
Erich von Calenberg II.jpg

Éric II portant son collier de l'Ordre de la Toison d'or.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
PavieVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Élisabeth de Brandebourg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sœurs
Élisabeth de Brunswick-Calenberg-Göttingen (en)
Anne-Marie de Brunswick-Calenberg-Göttingen (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Dorothée de Lorraine (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Éric II (, Dassel, Pavie), dit « le Jeune » (der Jüngere), est duc de Brunswick-Lunebourg de 1540 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'Éric Ier et d'Élisabeth de Brandebourg. Lorsque son père meurt, il n'a que douze ans, et sa mère exerce la régence. Elle introduit la Réforme dans ses États, mais à sa majorité, Éric II retourne au catholicisme.

En 1546-1547, il participe à la guerre de Schmalkalden du côté de l'empereur. Après avoir assiégé sans succès la ville de Brême, il est vaincu par les troupes de la Ligue de Smalkalde à la bataille de Drakenburg (23 mai 1547).

Descendance[modifier | modifier le code]

En 1528, Éric épouse Sidonie de Saxe (en) (1518-1575), fille du duc Henri de Saxe. Veuf, il se remarie en 1575 avec Dorothée (1545-1621), fille du duc François Ier de Lorraine. Ces deux mariages sont stériles. À la mort d'Éric, en 1584, la principauté de Calenberg-Göttingen revient à son cousin Jules de Brunswick-Wolfenbüttel.